Formule 1

Fernando Alonso assure apprécier Sebastian Vettel

Après les déclarations contraires de l’Allemand

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 août 2019 - 11:11
Fernando Alonso assure apprécier (...)

Lors de la conférence de presse d’après-course en Hongrie, qui regroupait Lewis Hamilton, Max Verstappen et Sebastian Vettel, la question d’un retour de Fernando Alonso l’an prochain a été évoquée par les trois hommes.

Vettel a fait rire ses homologues ainsi que les journalistes en disant d’Alonso : "Je pense qu’il ne m’a jamais vraiment aimé."

Une idée que réfute pleinement l’Espagnol, visiblement touché que son ancien rival, avec qui il a lutté pour le titre mondial en 2010 et 2012, pense cela : "J’ai entendu ça, mais ce n’est pas du tout vrai."

"Je me sens mal, qu’il pense ça. Nous nous sommes toujours respectés et nous avions une bonne relation. Peut-être que c’est à cause de la presse, cette situation, mais je répète que c’est le contraire."

Alonso a une personnalité plutôt forte et dispose d’une image parfois écornée par cette personnalité et par ses déclarations, mais regrette justement cette vision négative, qui n’est pas celle de ses anciennes équipes.

"C’est toujours le message opposé à celui que les gens qui travaillaient avec moi donnaient, mais peut-être que je n’ai pas bien vendu ce message. J’ai tout donné pour chaque équipe dans laquelle j’ai couru, chaque tour, chaque jour. La meilleure preuve est que j’ai couru pour Renault et que j’y suis revenu, et que j’ai couru pour McLaren et que j’y suis revenu."

S’il avait fait d’un troisième titre mondial son objectif ultime en fin de carrière, il ne regrette pas de ne pas l’avoir eu : "J’ai eu l’immense chance d’accomplir tous les rêves que j’avais en Formule 1. C’était même plus que ce dont je rêvais."

Il va désormais se lancer dans un nouveau défi, qui pourrait être le Dakar, alors que l’Espagnol a testé le pick-up Toyota qui a remporté la dernière édition, et explique que ce défi le "forcera à me dévouer à lui pendant plusieurs mois. Si c’était facile, ce ne serait pas drôle."

Mais qu’il le veuille ou non, Alonso est aussi un nom qui revient régulièrement dans les spéculations de transferts en F1 : "J’ai été un peu surpris par la quantité de personnes qui en ont parlé récemment."

"J’ai eu la meilleure première partie de saison possible. J’ai gagné un championnat du monde (d’endurance, ndlr), Daytona, Sebring, Le Mans. Si un jour je veux revenir, vous le saurez."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less