Formule 1

Favoris en Belgique, les pilotes Mercedes se méfient de Red Bull

Sur une piste qu’ils retrouvent avec joie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 août 2020 - 18:33
Favoris en Belgique, les pilotes (...)

Lewis Hamilton ne s’est plus imposé à Spa-Francorchamps depuis 2017, mais le Britannique est toujours aussi heureux de se rendre sur l’un des tracés les plus plébiscités par les pilotes.

"Tout le monde a un lien particulier avec Spa, de tels circuits ne sont plus construits de nos jours" a déclaré le Britannique. "Son caractère ondulé rappelle la Nordschleife. C’est l’un des favoris des pilotes, il a des virages moyens et rapides, et il est possible d’y dépasser."

"C’est une piste sur laquelle il est difficile de trouver le bon équilibre. C’est de plus en plus difficile. Les courbes sont exigeantes pour les pneus. J’espère qu’il y aura plusieurs arrêts aux stands. De cette façon, les fans s’amuseront davantage."

L’exigence envers les pneus est justement au centre des débats, après les crevaisons de Silverstone et la chaleur de l’Espagne, et Hamilton assure que tout le monde veut aider Pirelli à faire progresser ses produits : "Ils rendent les voitures plus rapides et plus larges, et nous testons moins."

"Chaque année, nous recevons un nouveau pneu de Pirelli, mais nous nous en plaignons toujours. Nous avons besoin de la meilleure adhérence possible de la part des voitures et des pneus car personne ne peut attaquer maintenant. Nous ne travaillons pas contre Pirelli, nous voulons les aider."

Dans l’autre Mercedes, Valtteri Bottas a lui aussi hâte de retrouver Spa : "C’est un circuit emblématique. Tout le monde y prend du plaisir et les courses y sont souvent bonnes. Je suis impatient d’y piloter. Le deuxième secteur est le plus intéressant."

"C’est un circuit différent et difficile à aborder. Il est plus difficile de faire fonctionner une stratégie à un seul arrêt. Les températures seront plus basses et ça pourrait nous avantager, mais Red Bull est un danger pour nous."

Le Finlandais admet sa déception après l’Espagne, où il a terminé troisième : "Ce fut un week-end décevant et il faut que je parvienne à riposter. Il faisait chaud dans la voiture. Après la course, je me suis demandé si c’était à cause de la matière ou de la couleur [des combinaisons]."

Mais Bottas ressentait surtout de la frustration après l’Espagne, ayant même indiqué qu’il voyait le championnat s’éloigner : "Si je veux lutter au championnat, je dois remonter. Mais je n’abandonnerai pas tant qu’il y aura un espoir."

Comme son équipier, Hamilton ne veut pas écarter la menace Red Bull, y compris sur un circuit qui avantagera clairement son équipe : "Ils ont eu de bons résultats. En qualifications, nous avons une avance, mais en course, ils se rapprochent. Ils sont toujours en lice pour le titre."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less