Formule 1

Faut-il imposer l’utilisation des 3 gommes Pirelli en course ?

Et ainsi provoquer deux arrêts obligatoires ?

Recherche

Par Olivier Ferret

10 septembre 2020 - 14:04
Faut-il imposer l’utilisation des 3 (...)

Pour pimenter les Grands Prix et le spectacle en course, certains pilotes et patrons d’équipe ont suggéré d’obliger les pilotes à utiliser les 3 qualités de gommes fournies par Pirelli lors d’une course : le dur, le médium et le tendre.

C’est une idée qui a été discutée car applicable assez facilement en l’état (les pneus étant produits et sur place) mais elle n’a pour l’instant pas eu beaucoup d’adhésion. Les défenseurs de cette mesure estiment que les pilotes n’hésiteraient plus ainsi à attaquer à fond avec les gommes actuelles.

Pour Max Verstappen, pilote Red Bull, ce n’est forcément la voie à suivre.

"Utiliser les 3 gommes, cela signifie au moins deux arrêts. Mais parfois, vous ne voulez pas être sur le composé le plus tendre ou le plus dur. Je pense qu’Alex [Albon] a eu une bonne expérience avec ça à Barcelone, vous ne voulez pas être sur la gomme la plus dure.

Si les pneus étaient un peu plus proches les uns des autres en termes de dégradation, peut-être que oui. Mais je pense que vous ne devriez pas forcer quelque chose comme ça."

"Je ne pense pas que l’utilisation des trois composés soit une bonne idée. Parfois, par exemple à Silverstone, vous ne voulez pas courir avec le composé le plus tendre, à Barcelone vous ne voulez pas du plus dur. Donc non, je ne vois pas cela se produire."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less