Formule 1

Faudra-t-il être plus ou moins agressif cette saison en F1 ?

Max Verstappen a déjà la réponse !

Recherche

Par Olivier Ferret

2 juillet 2020 - 09:07
Faudra-t-il être plus ou moins (...)

Dans une saison de Formule 1 qui s’annonce probablement plus courte que prévue, et où le nombre total de Grands Prix n’est toujours pas connu, les pilotes vont-ils devoir changer leur approche ?

Faut-il être plus agressif que d’habitude pour viser les meilleurs résultats ou, au contraire, rester sur la réserve et ne prendre aucun risque d’abandon ?

"Le dosage n’est pas aisé, en effet," reconnait Alex Albon chez Red Bull. "On ne sait pas si on aura 8 courses ou 16, si toutes pourront bien avoir lieu, si la situation sanitaire va s’améliorer ou non. Mais je pense que ce sera très instinctif."

"Je ne pense pas que nous roulerons avec cette idée dans la tête. Nous sommes habitués à aller à fond et je pense que tout pilote de F1 sait adopter un rythme très rapide sans prendre trop de risques. Alors oui, un championnat plus court punit plus durement un abandon mais je ne crois pas que cela va changer notre approche de la course."

Max Verstappen, son équipier, est évidemment plus direct : "idéalement ? Il faut aller les gagner toutes ! Et je ne compte pas faire autrement. Ce n’est pas comme si vous preniez plus ou moins de risques que l’an passé, où nous avions plus de courses."

"Chaque pilote sait ce qu’il peut faire et ne pas faire selon une situation donnée. Ce ne sera pas différent pour moi. En F1, on sait qu’il faut toujours marquer le plus de points possible à chaque course."

Verstappen admet qu’il en saura plus sur l’approche à avoir quand il aura une meilleure vision de la hiérarchie.

"Pour parler du titre, il faut attendre 3 week-ends. Qu’on ait fait deux courses en Autriche et celle en Hongrie pour savoir qui est en forme ou moins en forme. En ce moment, tout est si incertain. Tout ce que je sais c’est que le titre est le but de l’équipe."

"En Autriche il n’y a que quelques virages qui peuvent faire la différence grâce à la performance de la voiture. En Hongrie, c’est clairement la performance du châssis et de l’aérodynamique qui compte. Nous saurons alors rapidement qui a une très bonne F1 ou pas."

Enfin Verstappen se dit "très heureux" des progrès de Honda.

"Ils ont certainement travaillé dur pendant l’hiver et tout semblait très solide pendant les journées d’essais à Barcelone. Notre vitesse de pointe était également bonne, donc je suis très content du travail qui a été fait. Honda est très motivé et veut se battre pour le titre, tout comme nous."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less