Formule 1

Failles du nouveau règlement F1 : des correctifs dès 2023 selon McLaren ?

James Key évoque le nouveau règlement et ses buts

Recherche

Par Alexandre C.

24 juillet 2021 - 17:06
Failles du nouveau règlement F1 : (...)

Un jeu du chat et de la souris se déroule en ce moment entre la FIA et les équipes. La Fédération, avec le nouveau règlement de l’an prochain, entend rapprocher les performances entre voitures et ainsi a dû développer un règlement aérodynamique plus restrictif pour les ingénieurs ; mais forcément, les directeurs techniques sont à la recherche de la moindre faille réglementaire, pour gagner le plus possible en performance.

C’est le lot de tout nouveau règlement d’apporter ce genre de dilemmes, comme avec le double diffuseur de Brawn en 2009.

McLaren, avec son directeur technique James Key, s’adonnent à ce jeu de pistes avec la FIA ; et entre les murs de Woking, l’ancien de Toro Rosso a-t-il déjà trouvé une parade secrète au nouveau règlement ? Bien sûr, il ne l’a pas dit expressément.

Du reste selon James Key des correctifs pourraient rapidement arriver, en 2023, si le règlement, censé permettre aux voitures de se suivre plus facilement, n’atteint qu’en partie son but.

« Le règlement est assez rigide pour faire en sorte que ses principes s’appliquent bel et bien aux voitures. »

« Il est encore tôt car il y a encore beaucoup de recherche à faire sur la voiture 2022 et son fonctionnement, mais il y a certainement beaucoup d’efforts qui ont été mis dans les règlements pour les garder fidèles à leur objectif. »

« Lorsqu’il y avait des failles potentielles ou des zones sensibles qui pouvaient nuire à la capacité de se suivre de plus près, elles étaient discutées et généralement fermées ou modifiées d’une manière ou d’une autre. »

« Je pense que là où nous sommes maintenant, probablement si vous libérez les voitures au milieu de cette année, alors vous obtenez quelque chose d’assez proche [au but du règlement]. Au début de l’année 2022, je pense qu’il sera encore certainement beaucoup plus facile, avec ces voitures, de faire la course – beaucoup plus facile qu’avec les voitures actuelles, car les équipes commencent à en exploiter les moindres détails. Donc ça dériverait un peu du but initial, je suppose. »

« Mais alors 2023 sera une année où certains ajustements peuvent être faits pour essayer de compenser tout ce qui va à l’encontre des principes du nouveau règlement – permettre aux voitures de se suivre de plus près. »

James Key est un des partisans à ce nouveau règlement, contrairement à Adrian Newey par exemple qui en critique le manque de liberté ; le directeur technique de McLaren loue particulièrement le travail collaboratif réalisé par Pat Symonds, directeur des monoplaces à la FIA.

« Pat et les gars ont réalisé un projet formidable. C’est absolument la bonne façon de développer de nouvelles réglementations en allant au cœur du problème, en particulier ces réglementations axées sur l’aérodynamisme. »

« Bien sûr, il y a les pneus et d’autres éléments, mais il s’agit surtout d’essayer de mettre en forme ces caractéristiques aérodynamiques pour améliorer la course. C’est donc un projet fantastique à réaliser parce que vous avez toutes les libertés. Vous n’êtes pas limité par les contraintes dans lesquelles les équipes doivent travailler. »

« Mais l’objectif est de développer des règlements, alors que les équipes de F1 pourraient dire qu’il s’agit de faire en sorte d’aller aussi vite que possible. Nous trouverons donc, vous savez, des moyens pour y parvenir, qui n’ont peut-être pas été envisagés pendant cette période, simplement parce que nos objectifs sont différents. »

« Je pense que ce qui a été positif, c’est le fait qu’il y a eu beaucoup d’interaction sur une longue période de temps maintenant sur la façon dont ces règlements ont été développés. Et les équipes ont été proactives et ont contribué à cela aussi. Donc je pense que, oui, il y a des contraintes, mais les objectifs de la F1 l’emportent par rapport à ceux d’une équipe en particulier. »

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less