Formule 1

Face à Verstappen, Hamilton pourra-t-il rester ‘le contraire d’un pilote sale’ ?

Lewis reste aujourd’hui un des pilotes les plus propres de la F1

Recherche

Par Alexandre C.

25 juillet 2021 - 18:27
Face à Verstappen, Hamilton pourra-t-il

L’accrochage entre Lewis Hamilton et Max Verstappen à Silverstone a déclenché, bien sûr, une tempête verbale du côté de Milton Keynes, Christian Horner et Helmut Marko demandant la suspension pour une voire plusieurs courses du pilote Mercedes. Dans la foulée, Lewis Hamilton a été accusé d’avoir pris trop de risques et de dangers, puisqu’il serait « désespéré » face à la supériorité intrinsèque de Red Bull selon Christian Horner.

Lewis Hamilton est-il alors plus agressif cette année que durant les saisons précédentes ? C’est l’avis par exemple de Damon Hill qui, après la course à Silverstone, a déclaré au podcast F1 Nation qu’il n’avait « jamais vu Lewis piloter aussi agressivement. »

« Je cherche mais je ne trouve pas un exemple similaire. La seule fois qui me vient à l’esprit, c’est Barcelone 2016 avec Nico Rosberg. Il était en mode attaque totale et je me demande si ça n’a pas quelque chose à voir avec ce qui s’est passé la veille pendant le Sprint, lorsqu’il a en quelque sorte perdu la pole position. »

Lewis Hamilton est pourtant, historiquement, le contraire d’un pilote sale…

Cette année 2021 changerait-elle alors le Lewis Hamilton que l’on connaissait ? Car force est de constater que Toto Wolff a bien raison lorsque, après la course de Silverstone, il rappelait que Lewis Hamilton était « le contraire d’un pilote sale. »

En effet les accrochages, les mauvais coups, les incidents dans lesquels fut impliqué Lewis Hamilton ces toutes dernières années chez Mercedes, au moins depuis 2014, sont rares. Bien sûr il est plus facile d’éviter les accidents lorsqu’on fait la course en tête. Mais tout de même, en comparaison de Charles Leclerc par exemple, un pilote jugé un peu trop agressif par Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, Lewis Hamilton s’est distingué par relativement peu d’incidents.

L’infortuné Alexander Albon dirait bien sûr le contraire et on le comprend : car les deux plus « gros » et coupables accrochages de Lewis Hamilton ces dernières années furent avec le pilote Red Bull. A Interlagos en 2019 et en Autriche en 2020, à chaque fois, les deux hommes visaient la victoire et à chaque fois, le pilote Mercedes était allé percuter la Red Bull. « Sore looser » avait alors lancé Alexander Albon (après la Styrie) tandis que Helmut Marko, toujours mesuré, estimait que Lewis avait « détruit la carrière » d’Alexander Albon au Red Bull Ring.

Autrement, la rivalité avec Nico Rosberg fut très forte : Spa 2014 et le fameux « c’est inacceptable » de Toto Wolff, et bien sûr Barcelone et Autriche 2016 reviennent en mémoire. Mais à Bahreïn par exemple en 2014, Lewis Hamilton et Nico Rosberg avaient croisé le fer sans se percuter.

En somme en quelques années, les reproches que l’on peut faire à Lewis Hamilton sont très rares.

Jenson Button est peut-être un des mieux placés pour juger de ce point car chez McLaren, le champion du monde 2009 a eu à affronter le septuple champion du monde. Et selon lui le constat est sans appel…

« Que vous soyez ou non un fan de Lewis en tant que personne, vous devez absolument être un fan de lui en tant que pilote. Il est exceptionnellement talentueux et ne joue pas de jeux. Il ne jouera jamais salement. En fait, je pense qu’il est le gars le plus propre contre lequel je n’ai jamais couru. »

Romain Grosjean encore, en mai 2020, notait que Lewis Hamilton « ne fait pas d’erreurs, très rarement. Il en a fait une à Imola mais il est bien remonté » soulignant là encore que le pilote Mercedes était l’inverse d’un pilote brouillon.

Cependant l’affrontement si intense avec Red Bull et Max Verstappen ne va-t-il pas conduire à d’autres accrochages ? Lewis Hamilton, lassé des mouvements agressifs de Max Verstappen comme au départ d’Imola, semble désormais prêt à rendre coup pour coup, comme le fameux virage de Copse l’aura montré. Alors, Lewis Hamilton va-t-il sacrifier une partie de sa réputation sur l’autel d’un 8e titre mondial ? Les chiens sont lâchés…

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less