F1 2023 : Red Bull propose un compromis de 10 mm pour les planchers

Au delà, Horner et Newey craignent une course à la flexibilité

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2022 - 13:35
F1 2023 : Red Bull propose un (...)

Les patrons d’équipe ont rencontré le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, ce vendredi en Hongrie, pour discuter de la question du marsouinage.

Ferrari et Red Bull essaient de trouver un compromis sur les nouvelles règles du plancher pour 2023 tandis que Mercedes F1 plaide pour un changement assez profond.

Le 2 août, la décision sera prise. S’agira-t-il de 25 mm comme le veut la FIA, Mercedes F1, McLaren et Aston Martin ? Ou un compromis aux alentours de 10 mm, jugé plus acceptable lors de la dernière réunion des directeurs techniques ?

Les deux rivaux pour le titre affirment que les nouvelles règles favorisent le concept de Mercedes. Mercedes contredit cela en disant que Red Bull et Ferrari font des histoires parce qu’ils investissent beaucoup d’argent dans la lutte pour le titre en 2022, ils ne peuvent donc pas se permettre un programme supplémentaire dans la soufflerie pour 2023.

Christian Horner a fait venir Adrian Newey à la réunion pour montrer à Ben Sulayem le point de vue d’un ingénieur. Newey lui a montré les conséquences des mesures. Mattia Binotto a validé la démonstration

"Lors d’une réunion des ingénieurs techniques, la majorité était en faveur de notre proposition de compromis de dix millimètres," explique Horner.

"Au final, nous arriverons à un compromis. La seule question est de savoir à quelle hauteur il sera."

Horner a aussi prévenu aujourd’hui la FIA que changer les planchers pourraient conduire à une recherche d’aéroélasticité sur ces éléments : satisfaire les tests de charge dans le paddock mais rechercher une flexibilité une fois les voitures chargée en piste à haute vitesse.

"Personne ne veut se retrouver dans une contestation judiciaire, il faut juste un peu de bon sens et un peu de compromis. Le problème est que dans la réglementation actuelle, vous avez différentes quantités de temps disponibles en fonction de votre position dans le championnat."

"Et avec cette décision tardive - nous sommes à minuit 10 pour l’année prochaine - vous envisagez un changement fondamental qui peut avoir des conséquences importantes. Il y a un appétit, espérons-le, pour un compromis raisonnable. Il ne s’agit pas seulement d’augmenter la hauteur du plancher ou la hauteur de la gorge, ce qui peut avoir un impact sur les composants que vous souhaitez reprendre de cette année pour votre F1 pour l’année prochaine."

"Il existe d’autres tests concernant l’augmentation du test de charge sur le bord d’attaque du plancher, par exemple. Nous ne voulons pas nous lancer dans une course qui, alors que la hauteur du plancher est surélevée, ferait que l’aéroélasticité devienne au goût du jour et que nous finissions tous par courir après des concepts aéroélastiques farfelus."

"Il est donc important que l’ensemble du package soit traité dans son intégralité plutôt que de se pencher sur des éléments uniques."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos