F1 2023 : La FIA n’a pas à satisfaire une équipe en particulier selon Rossi

Mercedes… ou Red Bull seraient-elles visées ?

Recherche

Par Alexandre C.

24 juillet 2022 - 14:02
F1 2023 : La FIA n'a pas à (...)

Le débat fait toujours rage dans le paddock au sujet de l’éventuelle modification du règlement aérodynamique pour l’an prochain : pour éliminer le marsouinage, la FIA aimerait surélever les bords du plancher de 25 millimètres.

Plusieurs équipes, comme Red Bull et Ferrari, considèrent qu’une telle modification serait inacceptable : elle les conduirait à de profonds changements aérodynamiques… alors même que les voitures 2023 sont déjà en soufflerie ou presque.

Quel est l’avis d’autres patrons dans le paddock ? Jost Capito par exemple, le directeur de Williams, se préoccupe surtout, dans une petite structure comme à Grove, de l’impact financier tardif de cette mesure.

« La clarté est la chose la plus importante. Pour nous, nous voyons un impact sur les finances car nous devrions commencer le développement que nous n’avions pas prévu, puisque notre voiture est conforme au règlement maintenant, et nous n’avons pas eu à faire trop de changements. »

« D’un autre côté, nous aimerions que les règlements soient plus simples au lieu d’être plus compliqués, non seulement pour les équipes, mais aussi pour la FIA qui doit contrôler et faire les vérifications appropriées. Je pense que c’est notre principal objectif. »

Laurent Rossi pointe surtout lui le problème de la clarté et de la visibilité, du côté d’Alpine.

« Oui, nous avons besoin de clarté, et Jost s’en est fait l’écho également : tant que nous sommes clairs sur ce que nous voulons faire et où nous allons, c’est bien. »

Rossi semble tacler Red Bull et Christian Horner dans son sous-texte… ou au contraire Mercedes qui pousserait à fond pour le changement soutenu par la FIA.

« Nous ne voulons simplement pas changer tout le temps pour répondre aux problèmes particuliers d’une équipe ou d’une autre. Il faut que ce soit le même pour tout le monde et le plus tôt possible, nous pouvons anticiper. C’est tout. »

Rossi appuie-t-il les commentaires de Christian Horner chez Red Bull, selon lesquel relever le plancher de 25 millimètres reviendrait à apporter un bouleversement fondamental à la philosophie des voitures actuelles ?

« Pour l’instant, j’aimerais m’abstenir de tout commentaire parce que rien n’est décidé, donc il faut... il faut d’abord qu’on comprenne où on en est nous-mêmes avant de commenter ça. Nous pensons que nous pourrions l’absorber, ce changement. Il sera également prématuré pour moi de dire cela à la place de mon équipe, donc je dirai probablement que nous devons lui donner du temps. »

« Oui, c’est la même chose pour nous » conclut Capito pour Williams.

Williams F1

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos