Formule 1

Eviter les murs de Monaco dans une Haas F1 instable, le ’grand défi’ de Mazepin

Qui a pourtant bien réussi ici en F2

Recherche

Par Alexandre C.

19 mai 2021 - 10:44
Eviter les murs de Monaco dans une (...)

Nikita Mazepin va vivre son premier Grand Prix de Monaco, avec un objectif simple qui lui a été fixé par Günther Steiner : rester loin des murs des de la Principauté. Le Russe pourra pour ce faire s’appuyer sur son expérience : il a notamment fini deux fois dans le top 10 à Monaco en 2019, en F2. De quoi être plus confiant malgré des premiers Grands Prix difficiles ?

« Oui, j’ai passé un très bon week-end à Monaco en F2 - malheureusement nous n’y sommes pas retournés l’année dernière. Je pense que c’est un circuit qui est plutôt bon pour moi. Avec les ingénieurs, vous vous concentrez évidemment d’abord sur les qualifications parce que sur un circuit comme celui-là, les qualifications sont super importantes avec très peu d’opportunités de dépassement. »

« Je me souviens très bien quand Lewis (Hamilton) et Max (Verstappen) se sont affrontés en 2019 - avec Lewis qui a gagné alors qu’il n’avait plus de pneus. J’étais alors sur le circuit ; je l’ai vu moi-même et j’ai trouvé cela très spécial. »

Nikita Mazepin n’ignore cependant rien des défis qui seront les siens à Monaco, sur un circuit de pilote qui ne pardonne pas. Surtout dans une Haas instable, commettre aucune erreur sera une mission tout sauf simple pour Nikita Mazepin comme pour son coéquipier.

« C’est toujours très spécial de courir à Monaco, quelle que soit la voiture - c’est quelque chose de spécial. Y faire ses débuts en Formule 1, c’est vraiment cool mais aussi très difficile, c’est un vrai défi. »

« Je dirais que Monaco est surtout un circuit de pilotes pour tout ce qui concerne les erreurs commises et leurs conséquences ; mais avoir une bonne voiture avec beaucoup d’appui aérodynamique est important - donc cette année je m’attends à un grand défi. C’est vrai que nous n’avons que quatre départs avec la VF-21 avant cette course à Monaco, eh bien, nous ne pouvons pas choisir le calendrier, donc c’est comme ça. »

7500 fans par jour seront présents à Monaco... Nikita Mazepin attend-il cette présence avec enthousiasme ou appréhension ?

« Cela fait évidemment longtemps que les tribunes n’ont pas été correctement remplies. C’est vraiment dommage que les gens ne puissent pas être là car l’ambiance n’est plus la même. Je suis donc heureux que la F1 fasse ses premiers pas pour ouvrir les portes. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less