Etonnantes ou révélatrices : les statistiques de cette saison en F1

Leclerc a mené presque autant de tours que Verstappen…

Recherche

Par Alexandre C.

21 août 2022 - 10:41
Etonnantes ou révélatrices : les (...)

Alors que la pause estivale a plongé la F1 dans une semi-torpeur bien méritée, certaines statistiques, connues ou moins connues, sont révélatrices de la physionomie parfois paradoxale du déroulé de cette saison de F1. En voici une sélection avant que la F1 ne reprenne ses droits à Spa la semaine prochaine…

L’écart est colossal au championnat entre Max Verstappen et Charles Leclerc (80 points d’écart), mais pourtant, cette année, le pilote Ferrari a mené presque autant de tours que le pilote Red Bull (308 contre 290). De quoi donner encore plus de regrets à la Scuderia…

En termes de podiums également, voici une autre statistique étonnante qui concerne Ferrari. La Scuderia compte autant de podiums que… Mercedes, qui est pourtant bien à la peine sur le plan de la performance pure.

De même George Russell a fini sur le podium autant de fois que Charles Leclerc (5).

Le Monégasque a aussi moins de podiums que Sergio Pérez et Carlos Sainz (6 chacun).

Red Bull a déjà 16 podiums, dont 10 rien que pour Max Verstappen.

Une seule équipe de milieu de grille est montée sur le podium : McLaren, avec Lando Norris à Imola.

Au rayon des victoires, Max Verstappen a remporté 8 Grands Prix. Si l’on additionne les Grands Prix remportés par Charles Leclerc (3), Sergio Pérez (1) et Carlos Sainz (1), on est encore loin d’égaler la performance du Néerlandais.

En revanche Charles Leclerc est le roi du samedi : il compte 7 poles positions soit plus que le total de tous les autres pilotes réunis (Max Verstappen : 3 poles ; Sergio Pérez, Carlos Sainz et George Russell : 1 pole). Championne des essais libres, Ferrari va-t-elle aussi devenir championne des qualifications ?

Lando Norris est aussi le seul pilote de milieu de grille à avoir un meilleur tour dans son escarcelle. Red Bull et Ferrari sont à égalité (5).

Aucune équipe de milieu de grille cependant n’a mené un tour de Grand Prix durant cette année. Mercedes en a mené 41 contre 350 pour Ferrari et 391 pour Red Bull.

Mercedes n’est pas stricto sensu l’équipe la plus fiable

On a très souvent loué le niveau de fiabilité de Mercedes, qui permet à l’équipe de compter donc autant de podiums que Ferrari.

Cependant, au niveau des tours parcourus, Mercedes (1511), est très légèrement devancée par McLaren (1526) et Aston Martin F1 (1512). Saluons donc la fiabilité des moteurs Mercedes cette année dans leur ensemble.

Les trois équipes avec le moins de kilomètres parcourus sont… les trois équipes Ferrari ! Alfa Romeo (1332), Haas (1329) et la maison-mère (1281 seulement).

Lewis Hamilton est le seul pilote à avoir vu l’arrivée à chaque Grand Prix, même s’il n’a pas parcouru tous les tours (un tour de retard dans un Grand Prix).

Chez Alpine, Esteban Ocon a parcouru 97 % des tours en Grand Prix cette année contre seulement 90 % pour l’infortuné Fernando Alonso.

Gros écart également chez Aston Martin F1 : Lance Stroll a parcouru 98 % des tours contre 80 % pour Sebastian Vettel. Ou chez Alfa Romeo : 93 % des tours pour Valtteri Bottas et seulement 77 % pour Guanyu Zhou, le dernier du plateau (alors que le rookie a besoin d’expérience).

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos