États-Unis, EL1 : Sainz en tête, Pourchaire a fait ses débuts à Austin

Chez Haas F1, Giovinazzi s’est mis dans le mur

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 octobre 2022 - 22:04
États-Unis, EL1 : Sainz en tête, (...)

C’est à un horaire incongru pour les européens qu’a débuté ce week-end de Grand Prix des États-Unis, à Austin. Sous un grand soleil, le Circuit of the Americas a accueilli les EL1 et l’on a pu découvrir en piste cinq pilotes remplaçants.

Théo Pourchaire a pris le volant de l’Alfa Romeo C42 à la place de Valtteri Bottas, tandis que Robert Shwartzman a roulé à la place de Charles Leclerc chez Ferrari. Chez McLaren, Alex Palou a remplacé Daniel Ricciardo, et Logan Sargeant a pris le baquet de Nicholas Latifi chez Williams.

Chez Haas F1, c’était Antonio Giovinazzi qui pilotait la VF-22 de Kevin Magnussen. Mais contrairement aux quatre pilotes cités précédemment, l’Italien n’était pas là dans le cadre d’une séance réservée aux jeunes pilotes.

Une évolution jugée illégale chez Mercedes F1

Du côté des évolutions, Mercedes F1 a apporté son dernier package de la saison, avec un nouvel aileron avant, un plancher et des dérives verticales devant le plancher revus, et des dérives verticales d’aileron arrière modifiées.

Le problème pour l’équipe de Brackley a été que l’aileron avant a été jugé illégal, car il embarque des petites ailettes qui semblent ne pas respecter le Règlement Technique.

Alpine F1 a apporté un nouveau plancher avec des bords modifiés, puisque l’on a vu l’apparition d’une encoche devant les roues arrière. Enfin, Alfa Romeo a aussi apporté un plancher modifié.

On a également appris pendant la séance que Sergio Pérez et Guanyu Zhou écoperaient de cinq places de pénalité sur la grille. D’autres devraient suivre, notamment les pilotes Ferrari, au cours du week-end.

Des EL1 marqués par un drapeau rouge précoce

Dès le début de la séance, les pilotes sont vite sortis en piste, et notamment les débutants, sauf Théo Pourchaire, qui a roulé plus tard.

Fernando Alonso a signé la première référence en 1’39"555 avec les pneus médiums, mais il a été battu immédiatement par Esteban Ocon en 1’38"810, avec les mêmes gommes.

La séance a été interrompue par un drapeau rouge car Giovinazzi a envoyé sa Haas VF-22, ou plutôt celle de Magnussen, dans le mur. Le plancher et l’aileron avant étaient endommagés mais il a pu la ramener au stand. En tentant de l’extirper des TecPro, l’Italien a toutefois endommagé l’embrayage et sa séance s’est arrêtée après quatre tours.

Max Verstappen a ensuite pris la tête en 1"38"272 avec des pneus tendres, avant d’améliorer en 1’37"462. Carlos Sainz a pris la deuxième place, rapidement devancé par Sebastian Vettel puis Sergio Pérez, qui est remonté au deuxième rang.

Palou a fait une petite erreur et, averti par son ingénieur de la cause de sa faute, il a répondu avec enthousiasme : "Oui, je suis rentré trop vite dans le virage. Cette voiture est dingue !"

Avec les pneus tendres, les pilotes Alpine sont remontés dans le top 5, tout comme Vettel, avant que Lewis Hamilton ne signe un excellent troisième secteur et se rapproche à un dixième de Verstappen.

Les jeunes pilotes étaient évidemment prudents et, à la mi-séance, aucun d’entre eux ne pointait dans le top 10. Lance Stroll a ensuite pris la main en 1’37"460, avec deux millièmes de mieux que Verstappen.

Sainz n’a pas attendu pour prendre la main et a signé un 1’36"857. Chez Red Bull, on travaillait sur la monoplace de Verstappen, et les mécaniciens formaient un rideau humain ne permettant pas de voir ce qui se passait dans le garage.

Hamilton a repris la deuxième place et Verstappen, après être ressorti, est remonté en deuxième position. Lando Norris n’a pas roulé en fin de séance, après être remonté dans le top 10, car McLaren F1 a commencé à changer ses réglages en vue des EL2.

Sainz conclut cette première séance d’Austin en tête devant Verstappen, Hamilton, Stroll et Pérez. Alonso, Russell, Gasly, Norris et Vettel complètent le top 10, tandis qu’Ocon est 11e.

A l’exception de Giovinazzi, dernier, il faut aller des 16e aux 19e places pour retrouver les quatre jeunes pilotes engagés dans cette séance. Shwartzman est 16e devant Palou, Pourchaire et Sargeant.

Les EL2 se disputeront tout à l’heure de 0h à 1h30, puisque les équipes seront en piste pour tester les pneus Pirelli pour 2023 pendant 1h30. Les quatre équipes ayant engagé un débutant en EL1 travailleront dessus pendant 45 minutes, et auront 45 minutes de roulage normal.

Pos.PiloteVoitureTempsTours
01 Carlos Sainz Ferrari F1-75 1:36.857 19
02 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 1:37.081 15
03 Lewis Hamilton Mercedes W13 1:37.332 20
04 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 1:37.460 23
05 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 1:37.515 19
06 Fernando Alonso Alpine Renault A522 1:37.713 25
07 George Russell Mercedes W13 1:37.802 23
08 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 1:37.810 24
09 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 1:37.856 23
10 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 1:38.041 25
11 Esteban Ocon Alpine Renault A522 1:38.102 24
12 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 1:38.276 21
13 Alex Albon Williams Mercedes FW44 1:38.422 21
14 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 1:38.898 23
15 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 1:38.922 20
16 Robert Shwartzman Ferrari F1-75 1:38.951 21
17 Alex Palou McLaren Mercedes MCL36 1:39.911 21
18 Théo Pourchaire Haas Ferrari VF-22 1:40.175 19
19 Logan Sargeant Williams Mercedes FW44 1:40.325 23
20 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C42 1:43.063 4

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos