Estrosi n’est pas résigné quant à la disparition du GP de France de F1

Il a appelé Macron et le gouvernement à soutenir la course

Recherche

Par Olivier Ferret

25 juillet 2022 - 11:45
Estrosi n'est pas résigné quant à (...)

Le promoteur du GP de France, Christian Estrosi, insiste sur le fait qu’il n’est "pas résigné" à voir la course disparaître du calendrier de la Formule 1 pour 2023.

Bien que le patron du GP de France et le maire de Nice aient rejeté les suggestions selon lesquelles la ville qu’il gère pourrait sauver l’événement, il pense que la foule record au Paul Ricard donnera au sport une pause pour réfléchir.

"C’est un succès, c’est le terme d’un contrat où la France devait montrer son savoir-faire dans l’organisation donc sachons apprécier cette journée qui est un vrai succès sportif. Il y a 200.O00 personnes qui remplissent le circuit entre vendredi et aujourd’hui, c’est un record absolu. Réjouisssons nous déjà de cette étape, on parlera de la suite après," explique-t-il à BFM Var.

Cependant, presque personne dans le paddock ne s’attend à ce que le Paul Ricard ne soit pas la 1ère victime de la poussée de Liberty Media sur de nouveaux Grands Prix comme Las Vegas et l’Afrique du Sud.

"Nous sommes en pleine discussion, je ne me résigne pas, alors que j’ai permis à notre pays de retrouver son Grand Prix de France, ce magnifique rendez-vous sportif, ce magnifique rendez-vous populaire. Je suis convaincu que dans les semaines qui viennent, nous aurons des choses extrêmement positives à annoncer pour l’avenir de notre Grand Prix."

Estrosi dit qu’il a été en contact régulier non seulement avec le PDG de la F1, Stefano Domenicali, mais aussi avec Emmanuel Macron, le Président de République.

"C’est bien aussi si le chef de l’Etat et la France disent à travers son gouvernement, qu’on a envie de Formule 1, qu’on a envie d’avoir une des disciplines sportives les plus populaires dans notre pays. Le président me l’a confirmé, maintenant je vois dans quelles conditions nous ne serons pas, les collectivités, seules comme nous l’avons été pendant cinq ans à porter cela sur nos épaules."

Enfin, notons que lors d’un dîner de gala organisé ce samedi soir au Castellet, Christian Estrosi s’est à nouveau entretenu avec Stefano Domenicali. L’Italien a évoqué des discussions "très positives et constructives" sur la question. Affaire à suivre !

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos