Espagne, EL1 : Leclerc et Sainz signent un doublé Ferrari

Verstappen troisième dans la fournaise de Barcelone

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 mai 2022 - 15:03
Espagne, EL1 : Leclerc et Sainz (...)

Deux mois et demi après les essais hivernaux sur le même tracé, la F1 fait son retour à Barcelone pour le Grand Prix d’Espagne. Comme le veut la tradition, avec un circuit parfaitement connu des équipes, les équipes ont amené de nombreuses évolutions.

Nous vous parlions hier soir des évolutions d’Aston Martin F1 sur son AMR22, qui sont les plus spectaculaires visuellement, avec des pontons entièrement revus. Le plancher de voiture a aussi évolué, tout comme le capot moteur.

Seules Haas F1 et AlphaTauri n’ont pas amené de nouveautés, tandis qu’Alpine F1 et Red Bull ont surtout apporté des pièces spécifiques aux caractéristiques du tracé de Barcelone. Chez les autres équipes, les nouveautés sont nombreuses.

Des nouveaux planchers et beaucoup d’évolutions

Chez Ferrari, la F1-75 arbore un plancher revu, qui doit contribuer à réduire le marsouinage de la monoplace rouge. Elle a également un nouveau diffuseur, à l’angle revu, de nouvelles écopes de freins arrière, et de nouvelles ailettes.

Chez Mercedes F1, les dérives extérieures de l’aileron avant ont changé, avec un angle différent. Le plancher de la W13 a été entièrement revu, et des ailettes ont été ajoutées au diffuseur. Il se dit à Barcelone que si le concept "zéro ponton" ne fonctionne pas en Espagne, l’équipe l’abandonnera et reviendra à la version hivernale de Barcelone.

McLaren a également apporté énormément de nouveautés, à commencer par une nouvelle suspension avant. Avec Red Bull, il s’agit de la seule équipe à utiliser des suspensions avant à tirants, et non à poussoirs.

La McLaren MCL36 reçoit aussi un nouveau diffuseur, tandis que des pièces de carrosserie, dont le capot moteur, ont évolué en conséquence pour pouvoir s’adapter à ces changements importants. Des ouïes ont fait leur apparition, et les freins avant ont reçu des protections en carbone, et non plus en titane.

Alfa Romeo F1 a apporté des nouveaux ailerons avant et arrière, ainsi que de nouveaux triangles de suspensions. Le capot moteur arbore une nouvelle forme, et il a reçu de nouvelles ouïes de refroidissement. La C42 a également un nouveau plancher.

Enfin, Williams a simplement ajouté des ailettes sur les parties extérieures du diffuseur, et la FW44 a également des nouveaux ailerons au concept spécifique pour être adaptée au circuit de Barcelone.

Des EL1 studieux, et les grands débuts de Vips et De Vries

Trois pilotes non titulaires étaient au volant lors de cette séance. Chez Alfa Romeo, Robert Kubica a fait son retour pour les EL1 à la place de Guanyu Zhou. Le Polonais avait piloté la C42 une demi-journée en Espagne cet hiver.

Chez Red Bull, Juri Vips a fait ses grands débuts en F1 dans un week-end de course, en remplacement de Sergio Pérez. C’était la même chose pour Nyck de Vries, qui a pris la place d’Alex Albon pendant cette première séance du jour.

Les pilotes ont débuté la séance en pneus durs, car la piste était à plus de 45 degrés, et les équipes ont tenu à tester les différents composés. Les chronos sont longtemps restés en 1’22", puis 1’21" quand les gommes médiums ont été chaussées.

Carlos Sainz a été le premier à se rapprocher des chronos de l’hiver en 1’19"907, à huit dixièmes de la référence des essais de mars. Max Verstappen s’est positionné près de lui, avant que Charles Leclerc ne prenne la main en 1’19"828, en gommes tendres lui aussi.

Fernando Alonso a gêné Lewis Hamilton en étant au ralenti sur la trajectoire en sortie de virage, et les commissaires ont annoncé une enquête contre l’Espagnol. La deuxième du jour, car il a traité les commissaires "d’incompétents" ce matin, et pourrait aussi être convoqué pour cette raison.

Un incident a également été noté entre Verstappen et Valtteri Bottas, tandis que George Russell a failli percuter la Red Bull de Vips. Les commissaires ont vite statué que l’incident entre Verstappen et Bottas ne nécessitait pas d’enquête.

La fin de séance n’a pas vu d’amélioration, et c’est donc Leclerc qui est resté en tête de ces Essais Libres 1, tandis que Sainz complète un doublé Ferrari. Verstappen est troisième devant les Mercedes F1 de Russell et Hamilton qui encadrent l’Alpine d’Alonso.

Lando Norris place sa McLaren en septième place devant Pierre Gasly, Daniel Ricciardo et Yuki Tsunoda. Esteban Ocon est 11e devant Lance Stroll et Kubica, puis les Haas de Mick Schumacher et Kevin Magnussen. Sebastian Vettel devance Bottas, De Vries, Latifi et Vips.

Pos.PiloteVoitureTempsTours
01 Charles Leclerc Ferrari F1-75 1:19.828 27
02 Carlos Sainz Ferrari F1-75 1:19.907 27
03 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 1:20.164 28
04 George Russell Mercedes W13 1:20.590 28
05 Fernando Alonso Alpine Renault A522 1:20.768 24
06 Lewis Hamilton Mercedes W13 1:20.811 27
07 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 1:21.279 24
08 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 1:21.422 23
09 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 1:21.737 23
10 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 1:21.814 28
11 Esteban Ocon Alpine Renault A522 1:21.891 26
12 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 1:21.920 23
13 Robert Kubica Alfa Romeo Ferrari C42 1:21.975 20
14 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 1:22.089 16
15 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 1:22.146 21
16 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 1:22.164 20
17 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 1:22.614 25
18 Nyck De Vries Williams Mercedes FW44 1:22.920 28
19 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 1:23.011 27
20 Juri Vips Red Bull RBPT RB18 1:24.138 23

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos