Formule 1

Entre tristesse et hommage, Hamilton et Bottas saluent l’héritage de la famille Williams

Hamilton aurait pu signer pour Williams en 2013

Recherche

Par Alexandre C.

3 septembre 2020 - 20:24
Entre tristesse et hommage, Hamilton et

Une page de l’histoire de la F1 s’est tournée aujourd’hui : Dorilton Capital, les nouveaux propriétaires de Williams F1, ont annoncé que la famille Williams (Claire et Frank) seraient écartés du top-management à l’issue du Grand Prix d’Italie.

Les hommages se multiplient dans le paddock et c’est au tour du champion en titre, Lewis Hamilton, de saluer particulièrement l’héritage du fondateur à l’heure de sa mise en retrait.

« Je suis un grand fan de Sir Frank et de son incroyable contribution au sport. Il a toujours été si positif pour moi, il était l’une des personnes que je respectais le plus ici. »

« Je pense qu’il était probablement l’une des personnes les plus honnêtes, si ce n’est la plus honnête, ici en Formule 1. C’est donc vraiment triste de voir la fin de ce chapitre, la fin d’un livre. Mais je pense que leur héritage continuera car je crois qu’ils gardent au moins le nom de l’équipe » poursuit Lewis Hamilton en évoquant Dorilton Capital.

Lewis Hamilton n’a jamais couru pour l’équipe de Grove, mais comme il l’a révélé dans le paddock de Monza, l’histoire aurait pu être différente : Williams avait l’opportunité de signer le jeune prodige en 2004, trois ans avant ses débuts en F1 ; puis, fin 2012, Lewis Hamilton aurait pu partir de McLaren pour aller chez Williams, et non chez Mercedes.

« J’avais l’espoir qu’à un moment donné, ils allaient revenir et être de retour à l’avant. Je me souviens d’avoir rêvé de conduire la voiture de Mansell ou celle de DC [David Coulthard], quelque chose comme ça. »

« Mais cela n’est jamais devenu une option, une véritable option pour moi. Et c’est alors que j’ai évidemment choisi d’aller chez Mercedes. Alors je leur souhaite tout le bonheur et toute la santé du monde et pour leurs prochains projets. »

L’hommage de Valtteri Bottas, toujours chez Mercedes, était également très attendu : car bien sûr, c’est à Grove que le Finlandais a fait ses débuts en F1 en 2013, et qu’il y a percé.

« Je me souviens encore du jour, la première fois où je suis allé à l’usine. J’ai rencontré Frank et j’ai finalement eu l’occasion de devenir pilote d’essais, puis j’ai saisi cette occasion et ils m’ont donné la chance d’être pilote de course. Ils ont vraiment cru en moi et m’ont donné la possibilité de montrer ce dont je suis capable. »

« Donc sans Williams et surtout sans Frank, qui avait à l’époque encore beaucoup de responsabilités, je ne serais pas là. Je suis donc éternellement reconnaissant à Williams, pour la façon dont ils m’ont aidé à me développer en tant que pilote et à obtenir mes premiers points avec eux, à obtenir mon premier podium en Formule 1 avec eux. »

« Puis, au fil du temps, Claire s’est aussi impliquée davantage. Donc, pour être honnête, j’ai été assez triste de voir que la famille se retire et que même Frank sera à peu près à l’écart de l’équipe de course. C’était son projet de vie et je pense qu’il s’en est très bien sorti. Toute la famille devrait être très fière de ce qu’elle a accompli. »

« Les nombreuses choses qu’ils ont réalisées en Formule 1 sont vraiment impressionnantes pour une équipe familiale. C’est donc très triste. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less