Formule 1

Entre McLaren et Renault, la lutte sera ‘très serrée’ pour la 4e place selon Brawn

L’écart a été réduit de 21 points en une seule course

Recherche

Par A. Combralier

12 septembre 2019 - 15:26
Entre McLaren et Renault, la lutte (...)

22 points d’un coup ! Grâce à la 4e place de Daniel Ricciardo et la 5e de Nico Hülkenberg, Renault a frappé fort à Monza. Il s’agit même du meilleur résultat d’ensemble pour l’écurie française depuis son retour en F1, en 2016. L’espoir de rattraper McLaren, au classement des constructeurs, n’est ainsi plus une chimère.

Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, s’il ne manque pas de souligner la prestation de la marque tricolore, n’oublie pas que l’écart demeure encore abyssal avec les écuries de pointe. C’est de nouveau l’occasion, pour lui, de rappeler toute la nécessité de la réglementation 2021 qui devrait, avec les budgets plafonnés, réduire l’écart entre l’avant et le milieu de la grille.

« Sur la piste la plus rapide du calendrier, Renault a obtenu son meilleur résultat de la saison, même si Daniel Ricciardo a fini à 45 secondes derrière le vainqueur, Charles Leclerc. »

« Clairement, il y a un championnat pour toutes les équipes en dehors des écuries de pointe. Je ne veux offenser personne en disant cela, c’est juste un fait. Et je ne cesse de le dire : nous ne cessons de travailler pour régler ce problème sur le long terme. »

Les progrès de l’unité de puissance tricolore, sur ce tracé typé moteur, ont été tout particulièrement salués par Ross Brawn.

« Renault a été aussi très compétitive en qualifications, surtout dans le premier secteur, ce qui montre que l’unité de puissance a fait de bons progrès sur le plan de la puissance pure. »

Le retard de Renault sur McLaren est tombé à 18 points : la 4e place est-elle alors encore possible pour l’équipe française, toujours selon Ross Brawn ?

« Renault vient donc de marquer 22 bons points en Italie, après avoir inscrit seulement 15 points lors des six dernières courses. »

« Clairement, finir derrière une écurie-cliente serait une déception pour Renault. La lutte promet d’être serrée dans le dernier tiers de la saison. Il ne faut pas oublier non plus Toro Rosso et Racing Point, qui sont toujours à portée. La dernière partie de saison n’en sera que plus excitante. »

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less