Formule 1

Entre constance et performance, la MCL35M est une F1 idéale pour Seidl

McLaren confirme son statut de 3e performance

Recherche

Par Alexandre C.

4 mai 2021 - 15:31
Entre constance et performance, la (...)

Que ce soit dans la nuit de Bahreïn, sous la pluie d’Imola, ou sur le tarmac peu adhérent de Portimao, McLaren F1 a su être performante, en particulier grâce à Lando Norris, pour consolider sa 3e place au classement des constructeurs.

Le Grand Prix suivant, à Barcelone, devrait être le test final pour valider l’adaptabilité et l’efficacité de la MCL35M, qui semble être redoutable sur une série de tracés différents. McLaren est d’ailleurs la seule équipe ayant marqué des points avec ses deux voitures sur les trois premiers Grands Prix.

Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, se réjouit logiquement aujourd’hui de cette performance appréciable – contrairement à Williams par exemple, McLaren semble avoir une monoplace relativement constante, sur une base très saine.

« Pour nous, évidemment, c’est génial de voir qu’après trois courses maintenant... je dirais que nous avons définitivement eu pendant toute la durée d’une course une voiture qui était là pour être la troisième meilleure voiture, et ce chaque week-end. »

« L’écart est assez marginal par rapport à nos principaux concurrents dans cette lutte, mais encore une fois, il semble que nous ayons une voiture capable d’être bonne dans toutes les conditions. Car nous étions là dans les trois courses. »

« Vous pouvez déjà voir avec certaines autres voitures qu’il y a des hauts et des bas à nouveau en fonction des circuits, ce qui est positif pour nous. »

Seidl le sait, l’écart avec les écuries de pointe demeure cependant abyssal pour McLaren : à Portimao, Lando Norris accusait 51 secondes de retard sur Lewis Hamilton. Mais l’an dernier, le Britannique aurait pris un tour !

« Globalement, je pense que ce qui est encore très encourageant à voir, c’est évidemment que samedi et dimanche, nous avons encore fait un bon pas en avant en nous rapprochant des voitures Red Bull et Mercedes. »

« Nous ne devons pas oublier que probablement dans une course comme celle-ci, Lewis et Max ont conduit à fond jusqu’au dernier tour. Ce qui n’est pas arrivé beaucoup l’année dernière parce que Mercedes pouvait se permettre à plusieurs d’être en rythme de croisière. Or l’année dernière ils nous auraient pris un tour sur ce rythme. »

« Si vous regardez cet aspect là des choses, encore une fois, nous avons réussi à faire un bon pas en avant en termes de déficit de temps au tour, ce qui est positif. »

« Nous savons que nous devons continuer à travailler dur. Nous devons faire de grands pas en avant afin de revenir sur la piste pour lutter contre ces gars. Ce n’est pas quelque chose qui arrive du jour au lendemain, cela prend du temps, mais l’important est que nous fassions ces progrès continus et donc je suis très heureux de ce que je vois. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less