Formule 1

En Styrie, Alfa Romeo fête son 111e anniversaire avec un hommage spécial

La livrée de la F1 adaptée

Recherche

Par Alexandre C.

23 juin 2021 - 15:29
En Styrie, Alfa Romeo fête son 111e (...)

La série de deux arrivées consécutives dans les points pour Alfa Romeo s’est stoppée tout net, sans aucune discussion possible au Paul Ricard : en rythme de course, une fois n’est pas coutume, les Alfa Romeo étaient plus décevantes qu’en qualifications.

Pour la Styrie ce week-end, Alfa Romeo (la vénérable marque) fêtera son 111e anniversaire. Pour l’occasion la livrée de la C41 devrait être légèrement différente avec un hommage spécial (un sticker ou un changement plus profond ? Réponse demain...) Toute une série d’activités et événements auront aussi lieu…

17e en qualifications comme en course au Castellet, Kimi Räikkönen a déjà oublié le Var pour se concentrer sur les deux prochaines épreuves au Red Bull Ring et ainsi fêter cet anniversaire.

« Nous nous concentrons pleinement sur l’Autriche et non sur ce qui s’est passé en France. Nous en avons appris les leçons et nous sommes maintenant déterminés à faire mieux. L’Autriche est l’un de ces circuits qui semblent faciles mais ne le sont pas : il est court et il n’y a que quelques virages où l’on peut gagner ou perdre du temps, ce qui signifie que chacun d’entre eux est crucial pour le temps au tour. La gestion du trafic, tant en qualification qu’en course, sera également un facteur clé mais, au final, ce sera la même chose pour tout le monde. J’espère que nous pourrons marquer des points ce week-end, ce serait un beau cadeau d’anniversaire pour Alfa Romeo. Au final, nous devons faire un meilleur travail que nos rivaux et alors nous aurons la chance de marquer des points. »

Antonio Giovinazzi, 13e des qualifications au Paul Ricard, a reculé en course par la suite. Pour autant il pourra rebondir au Red Bull Ring, un circuit qui lui réussit.

« L’Autriche est un circuit que j’aime, un circuit où j’ai de bons souvenirs : J’y ai marqué mon premier point, en 2019, et en 2020 j’ai ramené une neuvième place après une course assez excitante. J’ai envie d’ajouter à ces moments et je suis impatient d’y courir deux fois en deux semaines. Je trouve que vous pouvez vraiment entrer dans un bon rythme et construire sur chaque session et je sens que vous pouvez vraiment extraire le maximum de vous-même et de la voiture. Nous nous sommes améliorés lors de la plupart des dernières courses et je suis impatient de me battre à nouveau pour le top 10 dimanche. Le 111ème anniversaire d’Alfa Romeo est la motivation supplémentaire dont nous avons besoin pour bien faire et nous sommes impatients de le fêter avec style. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, sent-il que la courbe ascendante de son équipe s’est arrêtée au Castellet ?

« Nous nous rendons en Autriche avec la certitude que nous avons ce qu’il faut pour nous remettre sur les rails après la France : nous étions sur une trajectoire ascendante et nous avons pour objectif de rebondir immédiatement et de revenir dans le top 10, et le faire lors d’un week-end spécial pour Alfa Romeo serait encore plus important. Sur un circuit aussi court, le peloton sera encore plus serré : chaque détail aura son importance et nous devrons nous assurer de donner le meilleur de nous-mêmes dans tous les domaines, car c’est ce qu’il faudra faire pour obtenir un bon résultat. La deuxième course, comme nous l’avons vu l’année dernière, sera très particulière : nous aurons beaucoup de données du premier week-end, mais les conditions et les points de départ seront très différents, il faudra donc s’adapter aux circonstances et en tirer le meilleur. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less