En pole sur ’l’incroyable’ Suzuka, Verstappen est satisfait de sa Red Bull

Pérez est déçu mais vise encore le doublé en course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 octobre 2022 - 09:27
En pole sur 'l'incroyable'

Max Verstappen a signé la pole position du Grand Prix du Japon de F1 à Suzuka. Le pilote Red Bull est satisfait de sa performance et d’avoir retrouvé les conditions de qualifications sur ce circuit que les pilotes adorent.

"C’est assez incroyable de piloter ici de nouveau, surtout en qualifications avec peu de carburant, ces voitures prennent vie dans le premier secteur. Je suis très heureux d’être en pole, mais plus généralement du rythme de la voiture" a déclaré Verstappen.

Le Néerlandais révèle qu’il a perdu une pièce de carrosserie en fin de Q3 : "J’ai perdu un morceau d’écope dans mon dernier tour, c’est peut-être pour ça que je n’ai pas amélioré, mais le premier tour était néanmoins suffisant."

Verstappen est sous enquête pour avoir roulé lentement à la sortie du 130R et manqué de provoquer un grave accident, envoyant Lando Norris dans l’herbe en se mettant en travers en piste : "Je roulais lentement et j’ai voulu accélérer mais mes pneus étaient froids. Lando a essayé de me passer en même temps et il a dû m’éviter mais heureusement rien ne s’est produit."

Il est impatient de disputer la course demain : "Ce sera intéressant tout d’abord de voir la météo. Certains disent qu’il fera beau, d’autres qu’il pleuvra, donc j’ai hâte de voir ce que ça sera mais nous avons une bonne voiture donc je suis impatient."

Pérez est déçu et pense déjà à la course

Sergio Pérez s’est qualifié en quatrième place sur la grille de départ, et le Mexicain ne cache pas être un peu frustré par cette performance. Il espère toutefois remonter en course et aider Verstappen à décrocher le titre dès demain.

"Un peu décevant, clairement. Max a fait un tour magnifique pour la pole. Je pense que j’avais un peu plus de potentiel mais quatrième, ce n’est pas la fin du monde" a déclaré Pérez.

"On a de bonnes informations pour la course, qu’il pleuve ou non. Mon but est de battre les Ferrari demain. Je pense que nous pouvons faire le doublé et cela aiderait Max à avoir le titre."

Horner défend Verstappen dans l’incident avec Norris

Selon le directeur de Red Bull, Christian Horner, c’est Lando Norris qui a commis une erreur en accélérant avant le 130R, alors que selon un accord tacite, les pilotes se suivent jusqu’à la chicane.

"Ils sont tous les deux sur des tours de sortie et il y a un gentlemen’s agreement entre les pilotes qui stipule que lorsque vous arrivez à cette partie du circuit, ils gardent leur position et ils passent la dernière chicane un par un" a déclaré Horner.

"Donc, Lando a décidé qu’il voulait sauter la file quand ils se dirigeaient vers la dernière chicane. Ils s’étaient suivis tout au long du circuit jusqu’à ce point."

Verstappen et un représentant de chez Red Bull iront devant les commissaires à 10h, heure française, pour s’expliquer au sujet de l’incident avec Norris. La stratégie devrait être de blâmer Gianpiero Lambiase, l’ingénieur de Verstappen, pour ne pas avoir prévenu son pilote. Ainsi, seule l’équipe devrait être punie.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos