Formule 1

En Autriche, Ferrari va se pencher sur les évolutions qui n’ont pas fonctionné en France

Sebastian Vettel veut la victoire, et rien d’autre

Recherche

Par A. Combralier

26 juin 2019 - 14:01
En Autriche, Ferrari va se pencher (...)

Ferrari est toujours à la recherche de sa première victoire de la saison, et espère pouvoir enfin débloquer ce compteur au Red Bull Ring, ce week-end.

Sebastian Vettel confie d’ores et déjà ses ambitions : il est là en Autriche pour gagner.

« L’Autriche est un rendez-vous populaire dans tout le paddock et pour tous les pilotes. Le paysage, là-bas, est unique, avec des montagnes autour du circuit. Si vous êtes chanceux, vous voyez même de la neige sur quelques sommets, au loin. Conduire une F1 et voir des vaches près de la piste, c’est aussi peu habituel. »

« Il est difficile de tout bien mettre ensemble sur cette piste, même si elle est très courte. Il est crucial de réussir de bonnes qualifications pour avoir une bonne course. »

« C’est définitivement une course que je veux gagner. Nous avons fini sur le podium ici par le passé, donc maintenant, nous allons essayer de revenir pour gagner. »

Charles Leclerc avait livré une bonne prestation pour Sauber l’an dernier (9e place) en Autriche. C’est désormais un podium qu’il vise avec Ferrari.

« J’ai hâte de retourner à Spielberg. L’ambiance est formidable et il y a beaucoup d’activités autour de la piste, ce qui procure aux fans, comme à nous, une expérience formidable. »

« Le circuit est intéressant. Le tour est assez court, donc il faut vraiment tout mettre ensemble pour assurer une bonne place en qualifications. Nous avons fait quelques progrès lors de la dernière course au Paul Ricard, surtout en qualifications. J’ai amélioré ma performance de la Q1 à la Q3. L’objectif sera de s’appuyer là-dessus et de trouver d’autres solutions pour continuer à nous améliorer dans l’ensemble. »

Mattia Binotto, le directeur d’écurie, confie que Ferrari cherchera à mieux comprendre pourquoi certaines de ses évolutions, apportées au Castellet, n’ont pas donné satisfaction.

« Nous sommes heureux de reprendre la piste si rapidement, parce que c’est le meilleur moyen de nous tester de nouveau, et d’essayer de comprendre les éléments qui n’ont pas fonctionné selon le plan prévu, en France. »

« Nous avons différentes choses à évaluer, surtout pour nous donner un aperçu plus clair, pour comprendre pourquoi certaines des évolutions que nous avions introduites au Castellet, n’ont pas fonctionné comme attendu. »

« Le Red Bull Ring est très différent du Paul Ricard. Le premier secteur a de longues lignes droites, et de points de freinage au bout de ces lignes droites, alors que la seconde partie du circuit est plus serrée, avec un mélange de virages à basse et moyenne vitesse. »

« Les températures devraient être très élevées, donc ce sera un week-end exigeant pour le refroidissement, à la fois sur le plan de l’unité de puissance et des freins. Cela signifie que la gestion des pneus sera aussi très difficile. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less