Formule 1

En 2014, Lauda a voulu recruter Verstappen : ’qu’est-ce que Marko offre ?’

Mercedes F1 n’offrait pas assez de garanties au pilote

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 décembre 2020 - 17:09
En 2014, Lauda a voulu recruter (...)

Max Verstappen a été le plus jeune pilote de l’Histoire de la F1 à s’aligner au départ d’un Grand Prix, après seulement une saison en monoplace. Lorsqu’en 2014, son entourage a commencé à envisager une filière pour réussir à accéder à la F1, le Néerlandais avait déjà la cote dans le paddock.

"A cette époque, Max avait déjà été approché par Lotus, McLaren et Ferrari" se souvient Raymond Vermeulen, son manager. "Red Bull était intéressé par Max dès son plus jeune âge. Vous aviez pu remarquer que Max était déjà dans le radar des programmes junior."

C’est Red Bull qui a pris les devants, puisque Helmut Marko a immédiatement contacté Jos Verstappen pour rencontrer son fils : "Helmut m’a appelé un lundi matin après le Norisring, où Max avait gagné les trois courses."

Marko admet qu’il avait été impressionné par le jeune pilote : "Max était dans une catégorie à lui tout seul. Cela a fait une très bonne impression sur moi et ça m’a convaincu. On a discuté de la Formule 2 comme possible étape suivante, ou du GP3."

Mais après réflexion, Marko s’est décidé et a voulu donner une chance directe au jeune pilote en Formule 1, ce qui a finalement convaincu ses managers de choisir la filière du géant de la boisson : "J’ai appelé Jos, et j’ai dit ’Jos, oublie tout ce que je t’ai dit, on va en Formule 1’. Je pense que je n’ai pas eu de réponse pendant une minute."

A Hockenheim en 2014, les Verstappen se sont rendus dans l’hospitalité Red Bull pour lancer les discussions avec Marko. Mais la concurrence était également sur le coup, et Niki Lauda a appelé Jos Verstappen pour qu’il vienne faire un premier entretien avec Mercedes F1.

"Nous sommes sortis de l’hospitalité Red Bull et Niki Lauda nous a appelé. Il m’a dit ’je vois que tu es ici avec Max, peut-on parler un moment ?’ Donc on est sortis de l’hospitalité Red Bull et l’on est allés directement chez Mercedes."

"Il y avait Niki Lauda et Toto Wolff. Lauda a demandé ’qu’est-ce que Marko offre ?’ Nous lui avons répondu ’deux ans chez Toro Rosso’. Mercedes ne pouvait pas garantir que nous irions en F1, et c’était aussi simple que ça."

Les deux années chez Toro Rosso n’ont finalement pas été faites puisqu’en 2016, après seulement quatre courses, Verstappen a été promu chez Red Bull, qui s’est assuré au passage que le Néerlandais soit fidèle à l’équipe pendant plusieurs saisons.

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less