Formule 1

En 12 ans, Enstone et Viry sont passés à un autre niveau de technologie, constate Alonso

Il se sent prêt pour une saison à 23 courses

Recherche

Par Alexandre C.

25 mars 2021 - 08:02
En 12 ans, Enstone et Viry sont (...)

A plus de 40 ans, Fernando Alonso sera-t-il toujours assez affûté pour piloter une génération de F1 particulièrement rapides, sur un calendrier record de 23 courses, et après s’être brisé la mâchoire cet hiver ? Ces interrogations, légitimes, ont trouvé leur réponse en partie aux essais hivernaux de Bahreïn, où l’Espagnol a pu sans problème enchaîner les boucles dans l’Alpine.

Avant le premier Grand Prix de l’année, Fernando Alonso a redit sa confiance, même s’il s’attend à des batailles très serrées en milieu de grille. Pour lui de toute façon, les difficultés qui seront les siennes, avec ce calendrier record, seront aussi celles de tout le monde…

« Je ne crains aucun défi particulier. »

« Le milieu de grille est très compétitif en ce moment. Donc c’est quelque chose dont nous sommes conscients, que nous devons maximiser et nous devons être parfaits chaque week-end si nous voulons marquer de bons points. »

« Ensuite, un autre défi, non seulement pour moi, mais pour tout le monde dans l’équipe et dans le paddock, sera de faire les 23 courses. Comme je l’ai dit, nous devons en être conscients pour essayer d’économiser de l’énergie quand nous le pouvons pendant l’année. »

« Il y a donc deux ou trois choses que je vais devoir réapprendre un peu et m’habituer, après deux ou trois années d’absence. Mais en termes de pilotage ou d’approche du week-end en travaillant avec une équipe, je pense que ça devrait être assez facile. »

« Je n’étais pas chez moi pendant deux ans. Je courais tous les week-ends, essentiellement. Donc ça devrait aller. »

Cela faisait depuis 2009 que Fernando Alonso n’avait pas revu l’usine d’Enstone, et celle de Viry, l’usine moteur. A-t-elle beaucoup changé ? En bien ? A-t-il revu des mêmes têtes ?

« C’est très différent, et c’est bon signe. »

« Après 10 ans, si tout était pareil, ce ne serait peut-être pas une bonne nouvelle pour nous. »

« Je pense que l’usine a été assez fortement modernisée. Il y a plus de personnes qui travaillent maintenant, à Viry en France, aussi l’usine a été modernisée et je pense que le niveau de technologie que nous avons maintenant par rapport à il y a 15 ans est très différent. »

« Je suis très heureux de ce que j’ai vu l’année dernière. J’ai visité Enstone et Viry. Nous avons des gens très talentueux dans l’équipe. Nous avons d’excellents concepteurs et techniciens. »

« Certains des mécaniciens sont toujours les mêmes que lors de ma dernière visite, donc c’est aussi un bon souvenir de l’ancien temps, et une bonne ambiance dans laquelle nous voulons tous répéter le succès que nous avons eu dans le passé. »

« Mais nous avons de nouvelles personnes, un très bon esprit, de très jeunes gens talentueux, donc nous sommes une belle organisation maintenant. J’espère donc que nous pourrons tenir nos promesses. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less