Formule 1

Embaucher un 3e pilote expérimenté ? Le dilemme de Haas F1

Car ce serait priver les rookies de temps de roulage

Recherche

Par Alexandre C.

28 septembre 2021 - 17:28
Embaucher un 3e pilote expérimenté ? (...)

Plusieurs équipes de F1 comptent en partie sur leur pilote de réserve pour développer leur monoplace en cours d’année. Ainsi chez Alfa Romeo Robert Kubica (avant son intérim pour remplacer Kimi Räikkönen) avait fait plusieurs vendredis matins pour mieux corréler le simulateur d’Hinwil à la réalité.

Haas dispose aussi d’un pilote de réserve avec Pietro Fittipaldi mais le Brésilien n’a que très peu d’expérience en F1 (deux Grands Prix disputés l’an dernier pour remplacer Romain Grosjean). La question peut donc se poser chez Haas : puisque l’équipe compte deux rookies dans ses rangs, Nikita Mazepin et Mick Schumacher, et puisque la saison prochaine sera une année de fort développement aérodynamique avec le nouveau règlement, ne vaut-il pas mieux embaucher un 3e pilote confirmé ?

Günther Steiner, le directeur d’écurie, estime que Haas aura à prendre une décision de ce genre, mais seulement « après la saison. »

Car faire rouler un troisième pilote en essais libres a un désavantage : enlever du temps de roulage aux jeunes titulaires.

« Il est toujours difficile de prendre un pilote de réserve pour avoir un point de référence, cela enlèvera aux titulaires du temps de roulage, pendant les essais et tout le reste. »

« Je vais en discuter en interne avec les ingénieurs, ce qui est le mieux pour l’équipe, mais nous n’avons pas pris de décision. Il y a beaucoup d’idées de ce genre dans l’air pour le moment. Mais nous n’avons pas pris cette décision. »

« Et j’espère que nous n’aurons pas à le faire, parce que ce n’est pas bon non plus si vous mettez quelqu’un juste pour vous donner une référence, et ensuite les pilotes titulaires perdent du temps de pilotage. C’est donc une décision très difficile à prendre. »

Mais Haas ne risque-t-elle pas d’être trop désavantagée dans le règlement aérodynamique face à des équipes d’expérience ?

« Vous avez entièrement raison là, on n’a pas de référence, il manque la référence et ça veut dire avoir un pilote expérimenté. Donc je ne sais pas exactement comment on va faire, il y a plus d’une façon de faire ces choses. Nous en avons parlé un peu, mais nous n’avons pas vraiment fait quelque chose. »

« Les données permettent de voir à quel point ils [les titulaires] se sont améliorés et ce genre de choses, on peut obtenir beaucoup d’informations. Donc je ne suis pas sûr que nous ayons besoin d’un troisième pilote. »

La meilleure solution, conclut Günther Steiner, serait in fine d’avoir une simple à développer et à maitriser...

« Et j’espère simplement que notre voiture soit suffisamment stable pour qu’ils puissent en extraire autant que possible. Plus la voiture est bonne, plus il est facile pour eux de la développer. Une voiture stable vous fait aller plus vite, parce qu’elle vous donne confiance. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less