Formule 1

Éliminé en Q2, Leclerc s’inquiète pour Ferrari en Styrie

Le Monégasque est sous enquête

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juillet 2020 - 17:34
Éliminé en Q2, Leclerc s’inquiète (...)

Après Sebastian Vettel la semaine dernière, c’est Charles Leclerc qui n’a pas franchi la Q2 sur le Red Bull Ring. Le Monégasque a calé avant la fin des qualifications du GP de Styrie, mais c’est surtout la situation de Ferrari qui inquiète, avec Vettel dixième sur la grille.

"Très honnêtement, on n’est pas assez performants, on était à 1,7 ou 1,8 seconde" lance un Leclerc dépité.

"L’équilibre était bon dans la première tentative, on en a perdu un peu dans la seconde et dans les suivantes, mais c’était de ma faute."

Il a été éliminé de la Q2 par son propre équipier, qui était dixième avec 83 millièmes d’avance sur lui en Q2. Mais Leclerc ne s’attarde pas sur l’élimination de l’une ou l’autre des Ferrari, pointant du doigt la situation de Ferrari : "C’était proche avec Seb mais on n’est pas assez rapides."

Il espère faire mieux en course demain, où répéter son podium du week-end dernier sera toutefois difficile : "Je suis plutôt content sur le sec, j’ai fait un choix de réglages un peu plus agressif, plus axé sur le train avant, je pense que ça aidera sur le sec, mais on verra comment ça se passe."

Pour ne rien arranger à sa situation, Leclerc est sous enquête des commissaires pour deux incidents séparés. Il est accusé d’avoir ralenti Daniil Kvyat en Q2, et d’avoir franchi la ligne de contrôle lorsque le drapeau rouge a été brandi à la suite de l’accident d’Antonio Giovinazzi. Il pourrait être pénalisé sur la grille.

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less