Formule 1

Echaudé par le refus des courses qualificatives, Brawn veut en finir avec la règle de l’unanimité en F1

Il salue l’attitude de Red Bull et tacle celle de Mercedes

Recherche

Par Alexandre C.

5 juin 2020 - 09:38
Echaudé par le refus des courses (...)

Si les courses qualificatives ont été rejetées en F1, c’est en raison de l’opposition minoritaire de Mercedes F1. Sauf situations d’urgence et raisons de sécurité, une seule équipe peut ainsi bloquer un processus qui, selon la FIA ou la FOM, pourrait être bénéfique pour le sport en cours de saison.

Cette règle devrait être de l’histoire ancienne durant les prochaines années avec les nouvelles réglementations, au moins sur une majorité de sujets.

Ainsi, tout en regrettant le refus de Mercedes, Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, estime que la F1 devrait remettre globalement en question cette règle de l’unanimité.

« Je pense que nous avons besoin de l’opinion des compétiteurs - nous devons les écouter et nous devons avoir la majorité d’eux qui soient en faveur de ces idées. »

« Et je pense que si vous ne pouvez pas convaincre la majorité, alors vous échouez. Si vous avez une ou peut-être deux personnes pouvant arrêter quelque chose que la grande majorité veut et que la F1 et la FIA veulent, c’est frustrant. »

Ross Brawn était pourtant convaincu que la situation exceptionnelle commandait des mesures exceptionnelles. Et en profite pour saluer l’attitude de Red Bull, et regretter celle de Mercedes…

« Nous sommes dans des circonstances très inhabituelles. On ne peut pas rouler sur les circuits en sens inverse. Beaucoup de gens ont demandé pourquoi nous ne pouvons pas le faire, et c’est à cause des normes de sécurité et de la façon dont les pistes sont configurées. Les barrières sont conçues de telle sorte que si vous les heurtez, vous vous en éloignez rapidement, mais si vous les heurtez de l’autre côté, les dégâts sont très élevés. Il n’est donc pas possible, malheureusement, d’inverser les pistes. »

« Nous aurons peut-être de la chance. Nous pourrions nous rendre en Autriche et il se peut que la météo change d’une semaine à l’autre. C’est les premières courses de la saison, ça pourrait aussi être assez confus et nous pourrions être chanceux avec des rebondissements inattendus. »

« Il est intéressant de noter que pour moi, ceux qui ont été les plus forts en Autriche ces deux dernières années - Red Bull - étaient les plus grands partisans de l’idée de la grille inversée. Ils étaient prêts à le faire. »

« C’est donc un peu frustrant, mais je pense que cela fait partie des aspects de la Formule 1 qui doivent changer à l’avenir. Les décisions à l’unanimité des concurrents ont toujours été difficiles à avoir. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less