Formule 1

Ecclestone : La FIA a eu tort de dévoiler l’accord avec Ferrari

Une manœuvre suspicieuse moins efficace qu’une amende

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 mars 2020 - 10:05
Ecclestone : La FIA a eu tort de (...)

Bernie Ecclestone juge que la FIA n’aurait jamais dû parler publiquement d’un accord trouvé avec Ferrari, qui sous-entendait selon lui que l’illégalité était passée sous silence par les autorités.

"Je pense que ce que la FIA a fait, et n’aurait pas dû faire, c’est dire publiquement qu’elle avait un accord avec Ferrari" a déclaré Ecclestone au site Autocar. "Qu’est-ce que ça signifie ? Un accord pour quoi ?"

"Soit c’était dans les règles, mais je ne pense pas que c’était autorisé, soit ils le bannissaient pour le futur. Autrement, je ne comprends pas quel accord on peut réussir à trouver."

"Vous pouvez trouver un accord disant ’vous trichiez à 100% et l’on ne peut rien y faire, mais parce que c’est arrivé, nous allons vous donner une amende pour cela’."

Il se rappelle être à l’origine de l’amende monstrueuse de McLaren en 2007, qui avait dû payer 100 millions de dollars après le Spygate. Il reste néanmoins persuadé que c’état la meilleure solution.

"Quelle était l’alternative ? A cette époque, le président de la FIA, Max [Mosley], voulait les exclure du championnat. J’ai dit ’tu vas les exclure pour deux ans’, c’était le minimum, mais ce n’était pas la façon de faire."

Ecclestone a alors eu une idée évidente : "Pourquoi ne pas les punir et prendre leur argent qu’ils auraient sinon gagné, à cause de ce qui était arrivé ? Et c’est ce qu’on a fait."

L’ancien PDG de la F1 est toutefois impressionné par la solution trouvée par Ferrari l’an dernier qu’il juge "brillante, car ça fonctionnait."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less