Formule 1

Ecclestone défend Poutine, un ’bon gars’ selon lui

Il voudrait qu’il dirige l’Europe

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 juillet 2019 - 13:38
Ecclestone défend Poutine, un 'bon (...)

Bernie Ecclestone a de nouveau pris la parole pour défendre le controversé président russe, Vladimir Poutine. L’ancien propriétaire de la Formule 1 était celui qui avait réussi à amener la F1 en Russie, à Sotchi.

En 2015, Ecclestone avait dit être le plus grand fan de Poutine, ajoutant qu’il n’y avait aucune place pour la démocratie dans le monde actuel. Quatre ans plus tard, le Britannique de 88 ans ne semble pas avoir changé d’avis.

"C’est un bon gars" a-t-il déclaré au Times, quelques jours après avoir dit que la F1 aurait besoin d’un dictateur. Une idée qui semble ancrée dans l’esprit d’Ecclestone.

"Il n’a jamais rien fait qui ne soit pas bon pour le peuple. J’aimerais qu’il dirige l’Europe. Je ne suis pas un fan de la démocratie, on a besoin d’une dictature."

Nouvelle déclaration pour faire le buzz ou vraie admiration, difficile à dire, puisque Bernie Ecclestone a également défendu Poutine lorsque ce dernier a envahi la Crimée en 2014, ou qu’il a été nommé responsable de la tentative d’assassinat de l’ancien agent Sergei Skripal et de sa fille.

Ecclestone va même plus loin et assure qu’il donnerait sa vie pour sauver celle de Poutine : "Si quelqu’un avait une mitrailleuse et se préparait à tirer sur Poutine, je me mettrais devant lui."

FOM (Liberty Media)

expand_less