Formule 1

Ecclestone : De nombreux pilotes de F1 me demandent encore conseil

L’ancien PDG critique l’ère hybride de la discipline

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 octobre 2020 - 13:29
Ecclestone : De nombreux pilotes de (...)

Bernie Ecclestone a quitté la tête de la Formule 1 en 2017, après quarante ans passés à diriger le sport. Le Britannique explique ne pas avoir eu le contrôle de l’arrivée de l’ère hybride, et y avoir été fortement opposé. Il juge avoir prédit que l’intérêt du public serait impacté par ces nouveautés.

"Quand les moteurs hybrides ont été introduits en 2014, j’ai dit que les régulateurs étaient fous car Mercedes allait tout gagner" se souvient Ecclestone auprès de Blick. "Jusque-là, les fans adoraient le sport, le bruit était sacré et les pilotes étaient des héros. Maintenant, les pilotes marchent accompagnés d’un représentant média et disent les choses les plus banales."

Si l’on ne peut pas nier l’impopularité du bruit des V6, il est de notoriété publique que les pilotes de F1 étaient beaucoup plus mesurés et prudents dans leurs déclarations lorsque les constructeurs étaient présents en masse dans le championnat, dans les années 2000.

Ecclestone explique être désormais revenu en Suisse où il joue la prudence face à la pandémie de Covid-19, alors qu’il fête aujourd’hui son 90e anniversaire. Par ailleurs, il révèle avoir encore beaucoup de contacts avec le paddock de la F1 : "A mon âge, vous ne faites plus rien de stupide. Tout le monde doit payer ses impôts et mourir, mais ce n’est pas encore fini. Je suis plus heureux que jamais, et je suis ravi que de nombreuses personnes et de nombreux pilotes continuent à venir me demander conseil."

Ecclestone reste une figure populaire parmi les pilotes et dirigeants d’équipes, puisqu’il a façonné une partie de la F1 telle qu’elle est aujourd’hui, et il révèle lui-même ce qu’il considère comme ses plus grands accomplissements dans le milieu : "Sauver plusieurs équipes de la faillite, Williams à plusieurs reprises, et avoir rendu beaucoup de personnes millionnaires."

Aujourd’hui, son objectif est bien plus personnel, puisqu’il est redevenu papa à 89 ans au mois de juillet : "J’aimerais parler à mon fils Ace."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less