Formule 1

Ecclestone avait ordonné à Hamilton d’arrêter de publier des vidéos de F1 sur Instagram

Une approche qui relève maintenant de la préhistoire pour Liberty Media

Recherche

Par A. Combralier

16 décembre 2019 - 16:26
Ecclestone avait ordonné à Hamilton (...)

Quand il était encore à la tête de la F1, Bernie Ecclestone n’appréciait aucunement que les contenus vidéos de la FOM se retrouvent sur les réseaux sociaux ou sur YouTube. La FOM menait ainsi une chasse permanente aux extrais vidéo postés par les internautes… même quand ces internautes étaient des champions du monde de F1.

Sur son compte Instagram, Lewis Hamilton avait ainsi l’habitude de publier des vidéos notamment de caméra embarquée, sans en détenir les droits. On aurait pu penser que la FOM passe l’éponge, étant donné que le pilote Mercedes faisait alors la promotion du sport auprès de millions de fans… Il n’en était rien.

A la tête de la division digitale de la F1 désormais, Frank Arthofer a ainsi révélé une anecdote qui en dit beaucoup sur l’intérêt que Bernie Ecclestone accordait aux réseaux sociaux…

« Sean Bratches, mon boss, qui dirige les opérations commerciales de la F1, m’a raconté une histoire formidable. Quand Liberty Media a acheté le business, une des premières réunions organisées fut avec Lewis Hamilton. »

« Lewis avait amené à Sean une pile de lettres de Bernie Ecclestone, qui invitait Lewis à arrêter tout de suite de poster des extraits de ses onboards sur sa chaîne Instagram. »

Bernie Ecclestone, engoncé ainsi dans une vision très axée sur le XXe siècle, se privait d’un formidable réservoir d’audience pour la F1, poursuit Frank Arthofer…

« Lewis Hamilton est peut-être la plus grande star dans l’histoire du sport, et a un potentiel immense qui dépasse vers la F1, qui va vers la culture urbaine, la musique, le style de vie… »

Même si Frank Arthofer rend hommage à l’héritage laissé par Bernie Ecclestone, et que Liberty Media fait maintenant fructifier, il rappelle que la FOM a désormais une politique radicalement contraire sur le digital…

« La F1 de janvier 2017 était un business vieux de 66 ans, une marque incroyable, construite largement par Bernie Ecclestone, qui en fut le propriétaire pendant plus de 40 ans. »

« Nous travaillons avec les équipes et les pilotes d’une manière plus collaborative, pour construire un sport qui bénéficiera non seulement à la F1, mais à nos partenaires, nos sponsors, les diffuseurs TV, les promoteurs… [Le digital] est une composante vraiment importante de notre stratégie, et probablement que nous n’avons que commencé à faire du bon travail à ce niveau. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less