Formule 1

Durant son premier tour de folie, Räikkönen s’est demandé ‘ce que faisaient les autres’

Antonio Giovinazzi anonyme 15e et privé de radio

Recherche

Par Alexandre C.

25 octobre 2020 - 19:03
Durant son premier tour de folie, (...)

10 places de gagnées en deux tours : Kimi Räikkönen a signé le meilleur envol sans doute de cette saison, ce dimanche à Portimao. En tendres (contrairement au reste des pilotes autour de lui), le Finlandais volait durant les premiers tours, faisant peut-être parler son expérience du rallye.

Kimi Räikkönen a ainsi pu bien mieux gérer les tendres y compris que les pilotes du top 10, comme Max Verstappen en particulier.

Après la course, Kimi était lui-même surpris de ce premier tour de folie (voir la vidéo ci-dessous) !

« Je ne pense pas que le départ ait été très bon en soi - j’ai perdu une place - mais après cela, honnêtement, je me suis demandé à un moment donné ce que faisaient les autres. »

Puis l’Alfa Romeo a conservé un bon rythme... Mais il n’y a pas eu de miracle pour Kimi Räikkönen, qui a cédé des positions... pour finir juste à la porte des points, derrière son ancien coéquipier Sebastian Vettel.

« J’ai eu un bon premier puis un deuxième tour, la vitesse était correcte dans la voiture pendant la plus grande partie de la course, puis nous avons eu quelques difficultés au pit stop et à la fin j’ai perdu la 10ème place au profit de Vettel avec de vieux pneus. »

« Nous n’en avons rien tiré, c’est dommage. Nous avons besoin de plus de vitesse, alors tout deviendra un peu plus facile. »

Kimi Räikkönen aura peut-être la chance de pouvoir continuer sur cette belle série à Imola, un circuit où contrairement au reste du plateau, il a déjà couru en Grand Prix en 2006.

« Nous verrons… En course, ce n’était pas trop mal, mais quand on part de là où on est parti [en bas de la grille], il faut prendre plus de risques. Ce n’est pas l’idéal. Mais malheureusement, il nous manque un peu de vitesse". »

Antonio Giovinazzi a lui connu une course bien plus anonyme, conclue à la 15e place, et avec un problème technique en prime.

« C’était comme une très longue course, rendue encore plus difficile par une panne de radio après le premier tour. Je n’avais aucune communication avec l’équipe et au final, il s’agissait juste d’atteindre le drapeau, ce que nous avons fait. Le vent n’a pas rendu les choses faciles, les rafales ont rendu la voiture inconstante d’un virage à l’autre et il était difficile de trouver un rythme. J’espère que nous pourrons passer un meilleur week-end à Imola, je pense que le potentiel est là et que la piste devrait nous convenir un peu mieux. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, est très frustré ce soir : après un tel Grand Prix, Kimi Räikkönen aurait pu finir dans les points...

« Terminer juste en dehors des points est évidemment frustrant, surtout après avoir couru presque tout le Grand Prix dans le top 10. Nous avons pris la décision de séparer les stratégies des deux voitures pour maximiser nos chances dans la course et cela a presque porté ses fruits. Kimi a fait des premiers tours incroyables et le fait de le voir dépasser une Ferrari et se battre avec les Red Bulls est évidemment un signe des progrès que nous avons réalisés depuis le début de la saison. Malheureusement, nos meilleurs efforts n’ont pas suffi à rapporter un point, mais nous pouvons être confiants pour les dernières courses de la saison : si nous continuons sur cette voie, et si nous continuons à améliorer et à optimiser notre package, nous pouvons être constamment dans la lutte pour les dix premières places. »

La vidéo du départ de Kimi Raikkonen :

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less