Formule 1

Du suspense et du spectacle : la F1 est ‘en très bonne santé’ pour Brawn

Il fait le bilan avant la pause estivale

Recherche

Par A. Combralier

8 août 2019 - 16:36
Du suspense et du spectacle : la F1 (...)

A partir du 9 août, la F1 entrera en trêve estivale. Les usines des écuries fermeront, les accès aux boîtes mail professionnels seront coupés, et les personnels des équipes pourront prendre un repos bien mérité, avant une deuxième moitié de saison qui s’annonce tout aussi éreintante que la première.

Ross Brawn, aujourd’hui manager des sports mécaniques pour Liberty Media et ancien dirigeant d’équipe, est revenu sur l’histoire et l’importance de cette pause estivale, si précieuse pour le bien-être professionnel et personnel des employés des écuries de F1.

« Depuis une décennie maintenant, le Grand Prix de Hongrie marque la fin de la première moitié de saison. La pause estivale fut introduite en 2005, pour donner aux personnels des équipes l’opportunité de passer du temps avec leur famille durant les vacances. Car le soutien de leurs familles est vital pour ces milliers de femmes et d’hommes. »

Le mois d’août est aussi celui des bilans de mi-saison. Au terme de cette première moitié, Ross Brawn se dirait-il satisfait du spectacle proposé par la FOM et la F1 ?

« Les quatre dernières courses ont été vraiment excitantes pour toute une série de raisons, ce qui montre que le pinacle du sport auto est en très bonne santé. Sans vouloir souhaiter du mal à mes amis de Mercedes, qui sont en passe de gagner de nouveau le championnat, tout le monde aimerait voir une lutte plus serrée pour les meilleures places. »

« Cela dit, après 12 courses, au moins la moitié d’entre-elles ont fait l’objet d’une véritable lutte, avec un dénouement imprévisible. Cela s’applique à la lutte pour la victoire, mais aussi à la lutte dans le peloton, où un certain nombre de jeunes pilotes ont émergé, comme Lando Norris, Alexander Albon et George Russell. Aux côtés de pilotes tout aussi jeunes, mais mieux installés en F1, comme Max Verstappen et Charles Leclerc, ces jeunes ont démontré que la nouvelle vague était prête à défier Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, ou Kimi Räikkönen, pour devenir les nouvelles idoles des fans. »

« Comme tout passionné de F1, j’ai hâte de voir les hostilités reprendre à la fin du mois, quand Spa sera tout de suite suivi par Monza, deux tracés fantastiques et historiques. »

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less