Formule 1

Du public en F1 ou pas ? La question est plus complexe à gérer que l’an dernier

Domenicali navigue entre "des situations qui changent d’heure en heure"

Recherche

Par Olivier Ferret

27 avril 2021 - 14:00
Du public en F1 ou pas ? La question

Stefano Domenicali admet que le retour des spectateurs dans les tribunes est plus complexe que l’année dernière à gérer.

C’est ainsi quelques jours avant leurs événements respectifs que le Portugal et l’Espagne ont confirmé leur huis clos, ce qui obligera les circuits à rembourser les billets vendus.

Le PDG de la F1 estime que s’il est satisfait des chiffres des audiences à la télévision jusqu’à présent cette saison, "il y a aussi un désir incroyable des fans d’être physiquement proche de la Formule 1".

"Le problème avec le public en Formule 1 est encore plus complexe que l’an dernier. Nous réagissons à la situation quotidiennement, et celle-ci change d’heure en heure selon les pays."

"Malheureusement, nous n’aurons pas de fans pours les prochains Grands Prix au Portugal et en Espagne, mais Monaco devrait être le premier, avec un nombre limité de personnes dans les tribunes. Cela nous donne de l’espoir pour l’avenir."

Domenicali a aussi tiré un bon bilan du dernier Grand Prix à Imola et confirme que des pourparlers avec les responsables italiens sont en cours afin de faire revenir Imola de manière permanent au calendrier de la F1.

"Je ne peux pas promettre quelque chose qui n’est pas certain mais lorsque le ministre des Affaires étrangères (Luigi de Maio) est venu à Imola avec Sticchi Damiani (ACI) et le président de la région, nous avons évoqué cette possibilité. Nous parlons et dans les mois à venir, nous verrons ce qui va se passer."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less