Domenicali reste convaincu que les performances des F1 vont converger

Il met la pression sur la FIA pour le contrôle des budgets

Recherche

Par Franck Drui

18 octobre 2022 - 08:52
Domenicali reste convaincu que les (...)

Le PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, estime que la nouvelle réglementation pour 2022 se concrétisera au fur et à mesure des mois et des années à venir en grilles de départ plus serrées en termes de performance.

Des changements radicaux ont été apportés au règlement technique pour la saison 2022, de nouvelles F1 à effet de sol prenant la piste avec des règles très strictes pour rapprocher les performances de chaque équipe.

Cet objectif n’est cependant pas encore atteint, Red Bull et Ferrari ayant trouvé la bonne formule, ces équipes totalisant les 18 victoires en course possibles jusqu’à présent cette saison.

"Il est clair qu’un championnat avec des écarts aussi importants entre le premier et le deuxième ne se terminera pas de la même manière que l’année dernière," admet Domenicali, faisant référence à la bataille pour le titre 2021 qui s’est décidée dans le dernier tour de la saison.

"Mais malgré cela, nous sommes déjà ’sold out’ pour les Grands Prix restants. Je pense que d’un point de vue technique, il est important de comprendre à quelle vitesse certains écarts de performance peuvent être comblés, et c’est l’un des points autour desquels la réglementation a été conçue."

"Nous devons également déterminer dans quelle mesure les performances des voitures ont été influencées par la réglementation ou par la fiabilité et la gestion des problèmes de jeunesse de certaines monoplaces (marsouinage). Nous avons besoin d’une analyse approfondie pour comprendre ce qui a causé un tel écart entre les favoris et les autres. Car si on regarde le classement dans son ensemble, on voit que derrière le leader il y a des bagarres plus serrées que par le passé."

"Je veux interpréter cela de manière positive. Je pense que dans les prochaines années, la réglementation va encore réduire l’écart qui existe actuellement entre le leader et les autres."

Le plus gros sujet de discussion de la saison tourne sans doute autour du plafond budgétaire, introduit pour la première fois en 2021 dans le cadre des objectifs de convergence. Il a été confirmé par la FIA que Red Bull, Aston Martin et Williams ont été hors du cadre. Pour Aston Martin et Williams, il s’agissait d’un manquement à la procédure, mais il a été constaté que Red Bull avait commis un dépassement jugé mineur selon les termes du règlement.

Domenicali convient qu’il était vital que la FIA contrôle correctement ce plafond budgétaire pour garantir l’efficacité du règlement technique.

"Nous devons nous assurer que quiconque supervise le respect du règlement financier s’assure que tout se passe bien. Je sais que la FIA travaille dur, c’est une étape importante car nous devons nous assurer que toutes les équipes ont dépensé le même montant d’argent pour développer leurs voitures."

"Tout doit être contrôlé et vérifié. Ce sera le thème central des prochains mois et c’est de là que viendra aussi la crédibilité de ce règlement."

F1 - FOM - Liberty Media

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos