Formule 1

Domenicali ne confirme pas que la Turquie pourrait être remplacée

Le Mugello et le Nürburgring sont sur les rangs pour la F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 mai 2021 - 09:50
Domenicali ne confirme pas que la (...)

L’annulation du Grand Prix du Canada a rapidement été comblée par la Formule 1, qui a placé le GP de Turquie sur le même créneau le mois prochain. Mais avec le placement de la Turquie sur la liste rouge du Royaume-Uni face au Covid-19, le PDG de la F1 admet qu’il faudra peut-être trouver d’autres solutions.

"Nous ne voulons pas changer le calendrier ou reporter d’autres courses" a déclaré Stefano Domenicali. "Mais nous ne savons pas encore exactement comment ça pourrait fonctionner pour le moment."

Il se dit que le Mugello et le Nürburgring, qui ont déjà accueilli un GP en 2020 pour constituer un calendrier essentiellement européen, pourraient de nouveau jouer les pigistes au calendrier cette saison.

"Je ne peux rien confirmer, il n’y a encore rien de fait. Dans les prochains jours, nous allons essayer de comprendre s’il est possible d’avoir des exemptions pour gérer le calendrier comme prévu."

"Si ce n’est pas le cas, nous avons des options pour en discuter, basées sur notre désir de conserver le même nombre de courses au calendrier, car nous ne voulons pas rater un seul moment de cette saison qui se passe très bien."

"Nous voulons savoir dans quelle direction nous irons dès la semaine prochaine. Comme je l’ai dit, il y a une volonté de conserver le même nombre de courses que nous avons prévu, mais nous devons aussi tenir compte d’une situation perpétuellement évolutive."

Interrogé sur les restrictions causées par le GP de Turquie, puisqu’il faut une quarantaine en isolement pour rentrer au Royaume-Uni, Toto Wolff révèle que son équipe, Mercedes F1, prendra des décisions quand Domenicali rendra son verdict.

"Tout d’abord, ce n’est pas plaisant de faire une quarantaine dans un hôtel, donc Stefano Domenicali décide comment tout organiser" explique Wolff. "Quand nous aurons une image plus nette de la situation, nous pourrons décider quels employés resteront en Europe continentale, et lesquels rentreront."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less