Formule 1

Domenicali : Miami devrait prendre la place d’une des courses en Europe

Pas question de passer à 24 courses en 2022

Recherche

Par Olivier Ferret

18 avril 2021 - 14:34
Domenicali : Miami devrait prendre (...)

L’ajout du Grand Prix de Miami au calendrier de Formule 1 2022 n’élargira pas le calendrier au-delà de son "record" actuel de 23 courses, a annoncé le PDG du championnat, Stefano Domenicali, à Imola, après la nouvelle tombée à midi.

Même si les USA auront maintenant 2 courses, comme c’était prévu depuis longtemps, une 24e course ne sera pas ajoutée, du moins pas en 2022.

Il admet ainsi que l’ajout pourrait se faire au détriment d’une manche en Europe.

"Je pense que c’est une possibilité car nous devons être réalistes, nous ne pouvons pas avoir 52 week-ends en Formule 1," explique l’Italien.

"Mais la bonne chose est que nous avons beaucoup d’intérêt, ce qui nous permettra de créer des événements uniques avec la juste valeur. Et nous allons tenir compte des nécessités stratégiques du développement de la Formule 1 dans certains pays avec des lieux historiques où nous savons que la Formule 1 doit rester. C’est donc la beauté d’avoir ces nombreuses opportunités devant nous."

"Nous avons toujours dit que les États-Unis sont un pays très important dans lequel nous devons développer notre activité. Il y a beaucoup d’opportunités. Avoir deux courses aux États-Unis signifie que nous avons pris la bonne direction pour notre stratégie pour l’avenir."

Quant au calendrier prévu pour Miami, "nous garderons nos deux courses aux USA séparées sur le calendrier afin de donner le bon espace à chacune d’elles, et c’est vraiment crucial," ajoute Domenicali.

Miami pourrait ainsi avoir lieu en mai ou début juin, en association avec le Canada, alors qu’Austin resterait associé au Mexique vers la fin octobre.

"Nous sommes fiers - ce n’est pas seulement moi - nous sommes fiers en tant que Formule 1 car en ce moment, surtout après 2020 qui était si difficile, le défi en 2021, nous regardons vers l’avenir, nous jetons les bases d’un avenir incroyable de Formule 1. Et c’est un jalon que nous voulions tous. Hier soir encore, lorsque nous avons partagé les informations avec toutes les équipes, tout le monde était vraiment. Tout le monde a dit wow, c’est la bonne voie à suivre, c’est vraiment là que nous devrions être. Et c’est vraiment la direction que je vais prendre pour assurer un bel avenir pour notre Formule 1."

Il est à noter que le contrat actuel du circuit des Amérique (COTA) à Austin expire à la fin de 2021.

"Comme vous le savez, les discussions avec Miami ont commencé plus tôt, il n’y a donc aucun lien avec la fin du contrat au Texas. Nous voulons les garder ces deux Grands Prix aux États-Unis, donc c’est quelque chose qui, j’en suis sûr, stimulera l’intérêt et c’est quelque chose qui est vraiment bon pour nous tous."

Circuits

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less