Domenicali : La F1 se limitera à 24 Grands Prix pour les années à venir

"C’est une dimension optimale"

Recherche

Par Franck Drui

30 novembre 2022 - 10:00
Domenicali : La F1 se limitera à 24 (...)

Stefano Domenicali confirme que le calendrier de la Formule 1 restera limité à un maximum de 24 Grands Prix pour l’instant dans les années à venir.

Il y avait beaucoup de visages fatigués dans le paddock d’Abu Dhabi récemment lors de la finale du long calendrier 2022 de 22 courses - mais l’année prochaine, Las Vegas accueillera une course très attendue et la Chine devrait revenir en F1 en avril si une annulation (assez attendue) n’est pas annoncée.

Le calendrier des 24 Grands Prix pour 2023, s’il est tenu, serait de loin le plus long de l’histoire, mais le sport appartenant à Liberty Media pourrait souhaiter ajouter encore plus de courses pour capitaliser sur la popularité croissante de la F1.

"Le ciel est la limite," a souri le PDG de la F1, Domenicali.

"Non, c’est une blague. La limite, je pense, sera atteinte l’année prochaine avec 24 Grands Prix. C’est une dimension optimale, compte tenu de la croissance que nous avons eue partout dans le monde."

"Pas plus de courses pour les années à venir donc," a confirmé l’Italien.

Sur un autre sujet, l’ancien patron de Ferrari, présent pour un évènement en Espagne aux côtés du PDG du MotoGP, a été interrogé sur la popularité de la F1 dans le pays.

"C’est un plaisir pour moi de voir comment la F1 est redevenue importante en Espagne, avec Carlos Sainz chez Ferrari, et Fernando Alonso chez Aston Martin maintenant. Nous devons en être fiers. Nous grandissons partout dans le monde et nous avons la possibilité de nous compléter pour faire grandir ces deux mouvements qui sont complémentaires et forts."

Evoquant Alonso plus particulièrement, Domenicali a réfuté l’idée qu’Alonso prenait la place de jeunes talents toujours bloqués aux portes de la F1.

"Cette année, il a montré que l’âge n’est pas un problème. Il est super motivé, c’est un pilote très compétitif, très fort dans sa tête, très professionnel. Donc ça ne me surprend pas du tout qu’il continue, car Fernando a la Formule 1 dans le sang et sa motivation est constante."

"Même quand il a quitté la F1, il avait déjà en tête de revenir avec les nouvelles règles. Maintenant, évidemment après ce retour réussi, il mérite la place qu’il a, il ne prend pas la place d’un jeune. Et je veux qu’il ait une voiture compétitive car avec une voiture compétitive, Fernando est devant."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos