Djeddah, un circuit ‘un peu plus adapté’ à la Williams F1 ?

Albon découvre le tracé saoudien

Recherche

Par Alexandre C.

23 mars 2022 - 17:27
Djeddah, un circuit ‘un peu plus (...)

La Williams n’est clairement pas un foudre de guerre cette année ; mais Alexander Albon a tout de même réussi à l’emmener en Q2 en qualifications à Bahreïn.

A Djeddah, le Thaïlandais sera-t-il en mesure de rééditer une telle performance ? Cela sera plus difficile car l’ancien pilote Red Bull et Toro Rosso découvrira le tracé saoudien.

« C’est un nouveau circuit pour moi et ce n’est pas un circuit facile à maîtriser, donc même si je suis impatient de relever ce défi, je sais que ce sera difficile. Je pense que c’est un circuit qui est un peu plus adapté aux caractéristiques de la FW44 ; il est plus lisse avec plus de virages à moyenne et haute vitesse, donc j’espère que nous y serons bien. Plus nous ferons de roulage, plus nous comprendrons cette voiture et comment nous pouvons travailler pour maximiser ses performances, donc je suis surtout impatient de retourner sur la piste. »

Nicholas Latifi a quant à lui grandement déçu en qualifications à Bahreïn, terminant à presque une seconde du 19e... Il va falloir qu’il redresse la barre dès maintenant ! Au moins s’attend-il à prendre du plaisir sur le tracé.

« Le circuit était un nouvel ajout au calendrier en 2021, mais c’était sans aucun doute l’une des courses les plus amusantes et excitantes. J’ai aussi beaucoup apprécié le fait qu’il s’agisse d’une course urbaine de nuit ; cela a ajouté à l’ambiance et a constitué un nouveau défi intéressant. L’équipe et moi-même nous rendons en Arabie Saoudite avec l’intention de mettre à profit les enseignements que nous avons tirés de Bahreïn. Nous ne commençons pas la saison exactement là où nous voulons être, mais il y a des points positifs et nous allons continuer à pousser pour nous assurer que les choses s’améliorent. »

Enfin Dave Robson, directeur de la performance, explique pourquoi la hiérarchie de Bahreïn pourrait ne pas être tout à fait celle de Djeddah.

« La deuxième course de l’année est l’occasion de voir les voitures 2022 sur un type de circuit très différent. La nature des virages et les longues lignes droites présenteront de nouveaux défis pour le FW44 et bien que nous ayons fait beaucoup de préparation, il est probable que nous rencontrions quelque chose d’inattendu. C’est tout simplement ce qui arrive quand vous amenez une nouvelle voiture sur des circuits aussi diversifiés en début de saison. »

« C’est le premier voyage d’Alex à Djeddah et il aura besoin de temps pour comprendre la piste et prendre confiance dans la voiture et les pneus. Pirelli a apporté des pneus du milieu de sa gamme de composés et adapter les réglages de la voiture au comportement des pneus sera l’une de nos principales tâches vendredi, avec la gestion du marsouinage qui pourrait être induit par les vitesses élevées de la voiture. Il y aura beaucoup de choses à faire vendredi et nous sommes impatients de remettre les voitures en piste et de commencer ce travail. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos