Formule 1

Distrait au pire moment : Bottas explique son problème très étrange au départ

Il ne s’en fait pas pour son retard au champ

Recherche

Par Alexandre C.

20 juillet 2020 - 09:04
Distrait au pire moment : Bottas (...)

Valtteri Bottas a risqué une double peine hier, au Grand Prix de Hongrie : au départ, et comme l’avait vite remarqué Sebastian Vettel le pilote Mercedes a bougé, avant l’extinction des feux ; il s’est arrêté, a failli enclencher le mode anti-calage, puis est finalement parti… avec bien moins d’élan.

Bottas a alors reculé dans la hiérarchie, jusqu’à la 7e place, ce qui a compromis le reste de sa course, terminée dans la boîte de vitesses de Max Verstappen.

Mais qu’est-il arrivé à Bottas au départ ? Le pilote Mercedes s’en expliquait hier, en conférence de presse… accusant son volant ou l’affichage de son volant.

« Je ne sais pas en détail quel type de lumière s’est allumée, mais oui, je regardais les feux de départ et, il y avait les cinq lumières allumées, donc j’attendais vraiment qu’elles s’éteignent, et juste avant que les lumières s’éteignent, quelque chose s’est allumé ou éteint, je crois que c’était sur l’affichage principal de mon dash [l’écran sur le volant]. Le dash a changé de couleur ou quelque chose comme ça - une couleur assez vive. C’est tout ce dont j’avais besoin pour [ne pas bien] réagir. Je pensais que les lumières s’étaient éteintes, et de toute façon, je voyais à moitié les feux de départ à cause du halo et de la position que j’occupais, donc oui. C’était une situation étrange. »

« Je suis sûr que nous allons revoir les onboards et ce qui s’est passé exactement et je vais m’assurer que rien ne va plus changer sur le dash juste à un moment crucial - parce que nous ne voulons pas de distraction comme ça dans un moment sensible. Cela a évidemment fait de ce week-end un de ces week-ends peu constants que l’on essaie d’éviter. »

Après ce départ manqué, Valtteri Bottas a dû cravacher pour remonter dans le peloton, en faisant l’undercut sur Lance Stroll. Mais Max Verstappen aura finalement pu le devancer, avec un arrêt de moins.

Le pilote Mercedes perd la tête du championnat au profit de Lewis Hamilton : mais pas de quoi entamer sa confiance semble-t-il.

« Ce n’est qu’une mauvaise course et si vous vous retrouvez sur le podium dans ce qui est une mauvaise course pour vous, c’est toujours bon, et rien n’est encore perdu, donc il est inutile que ma confiance en prenne un coup. Je pense qu’autrement, c’était une course solide de mon côté. Juste un mauvais week-end. Je ne vais pas laisser cela m’affecter. Passons à autre chose et essayons de gagner des points à Silverstone. »

« Ça ne change rien si vous commencez à vous en inquiéter. C’est fait et le départ a été ruiné de toute façon. J’étais juste vraiment concentré sur la course et j’essayais de revenir en tête aussi vite que possible et de maximiser chaque situation. C’est évidemment une situation assez étrange et assez décevante parce que cela a vraiment compromis ma course. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less