Formule 1

Diffusion sur Twitch, Drive to Survive en live… La F1 recherche de nouvelles idées

Pour attirer plus de jeunes sur le digital

Recherche

Par Alexandre C.

30 novembre 2021 - 18:28
Diffusion sur Twitch, Drive to (...)

Le règlement aérodynamique de 2022, même si la saison 2021 est déjà très spectaculaire, est censé répondre à un mal contemporain des F1, qui ont tant de mal à se suivre l’une derrière l’autre depuis 2017.

Stefano Domenicali, le PDG de la FOM, a ainsi défendu l’apport de ce nouveau règlement en apportant des chiffres concrets à l’appui : pour lui, ce sera le jour et la nuit pour les batailles en piste l’an prochain.

« Avec les règles actuelles, la perturbation aérodynamique ressentie lorsqu’une voiture se rapproche d’une autre est spectaculaire. Lorsque vous vous trouvez à moins de trois longueurs de voiture de la F1 qui vous précède, vous disposez de 75 % de l’appui aérodynamique souhaité ; à une longueur de voiture, l’appui aérodynamique diminue sensiblement et n’est plus que de 55 %. »

« Avec la voiture 2022, la modélisation montre qu’à trois longueurs de voiture, une F1 conservera 95 % de l’appui aérodynamique et qu’à une longueur de voiture, cet appui sera de 85 %. C’est une différence énorme et nous pensons qu’elle aura un impact notable sur la piste. »

Mais il n’y a pas que le règlement aérodynamique seul que la FOM pourrait bouleverser prochainement : la diffusion des Grands Prix pourrait elle aussi évoluer.

Par exemple, alors que la F1 cherche encore à renforcer sa présence sur le digital, pourquoi ne pas organiser des diffusions des Grands Prix sur YouTube ? Ou pourquoi pas un " Drive to Survive live " qui plongerait les spectateurs dans les coulisses, et en direct, du sport ? Stefano Domenicali évoque cette hypothèse.

« Nous avons déjà dit que nous continuerons à surveiller le paysage et que nous sommes ouverts aux discussions dans ce domaine. J’ajouterais qu’il y a certainement un intérêt de la part de ce marché, mais à ce stade, je dirais que nous sommes dans une position forte et que nous nous attendons à ce qu’elle se renforce. »

« Nous avons déjà lancé plusieurs initiatives numériques, comme le Sprint au Brésil disponible sur Twitch et notre diffusion sur YouTube du Grand Prix d’Allemagne en 2020. Nous avons donc montré que nous pouvions accroître la diversité de notre offre de diffusion pour les fans. »

« Pour le Drive to Survive en live, c’est quelque chose dont je vais discuter avec mes collègues » poursuit Stefano Domenicali, qui n’oublie cependant pas l’importance de valoriser F1 TV.

« Nous avons constaté une croissance énorme sur toutes nos plateformes numériques avec une augmentation du nombre de followers d’une année sur l’autre, l’engagement est élevé et F1 TV continue d’être performante. Nous avons également augmenté le contenu de F1 TV avec une plus grande interaction et un plus grand choix pour les téléspectateurs. »

Une piste pour susciter l’engagement des fans consisterait aussi à lancer une sorte de carte de fidélité F1 : pour tout achat de billets, de produits dérivés ou de ticket, l’utilisateur recevrait par exemple des points à convertir en cadeaux ou avantages le moment donné.

« C’est un autre sujet qui, à mon avis, mérite d’être approfondi. »

« Nous nous concentrons également sur la gestion de la relation client et sur une utilisation plus efficace des données dans nos opérations, et cette idée pourrait nous aider dans ce domaine. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less