Di Grassi ne comprend pas ’l’agitation’ autour des bijoux en F1

Il avait aussi été pénalisé pour une histoire de sous-vêtements

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 mai 2022 - 13:30
Di Grassi ne comprend pas 'l'agi

Lucas di Grassi a exprimé son incompréhension face au refus de Lewis Hamilton de retirer ses piercings, comme le demande la FIA. Le pilote de Formule E rappelle qu’un véhicule ayant un système électrique n’est pas compatible avec un pilote ayant du métal sur la peau, et que les bijoux ont toujours été interdits.

"La règle existe depuis toujours" rappelle le Brésilien. "C’est juste que c’est plus critique maintenant que nous opérons avec des véhicules à haute tension, qu’ils soient hybrides ou entièrement électriques, vous avez des systèmes à haute tension et vous ne pouvez pas avoir de métal autour de vous ou sur vous."

"C’est une règle standard si vous travaillez dans un environnement à haute tension. Même les alliances et tout le reste, donc je n’en fais pas grand cas. J’enlève mes bagues avec une course et je les remets ensuite."

"Donc, je ne sais pas pourquoi il y a cette grande agitation, vraiment, Lewis ferait mieux de se conformer à ce qu’on lui demande. Cela ne devrait pas être trop dur quand même ! C’est juste pour la sécurité et c’est tout."

Il en va de même pour les sous-vêtements, et di Grassi rappelle avoir été pénalisé pour cela en Formule E en 2018 : "C’est la même chose avec les sous-vêtements. J’ai été condamné à une amende de 10 000 € parce que je ne portais pas le bon sous-vêtement."

"Mais à l’époque, nous avions une raison car nous passions d’une voiture à l’autre pendant la course, il fallait donc s’assurer que tout était au bon endroit quand on mettait le harnais. C’était donc la raison, mais comme nous ne changeons plus de voiture, il n’y a aucune raison de le faire."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos