Deuxième du Sprint F1, Leclerc ’espère vraiment’ l’aide de Sainz en course

Les pilotes Ferrari ont facilité la vie de Verstappen

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 juillet 2022 - 17:29
Deuxième du Sprint F1, Leclerc (...)

Deuxième au départ du Sprint F1 du Grand Prix d’Autriche, Charles Leclerc a terminé cette courte course à la même place. Mais ces 23 tours n’ont pas été de tout repos, car il a dû faire face aux attaques de son équipier, Carlos Sainz, ce qui ne l’a pas aidé à aller chercher Max Verstappen.

"C’était difficile, la première partie de la course était faite pour gérer, Max attaquait devant, il était très rapide au début et j’essayais de contrôler mes pneus pour attaquer à la fin" a déclaré Leclerc, repassant le film de sa course.

"On a eu une petite bataille avec Carlos, et à la fin j’ai attaqué, je gagnais un peu de temps et c’était proche finalement. La course est demain, j’espère que l’on pourra prendre un aussi bon départ qu’aujourd’hui et mettre un peu plus de pression sur Max."

Visiblement agacé par les attaques de son coéquipier, qui lui a fait perdre du temps sur Verstappen et l’a obligé à attaquer pour s’en défaire, Leclerc souhaite qu’ils travaillent ensemble pour aller chercher la victoire demain en course : "Je l’espère vraiment."

Sainz s’est amusé mais avoue avoir trop attaqué

Sainz, de son côté, s’est félicité des batailles en piste avec Max Verstappen, qu’il suivait au départ après avoir passé Leclerc, puis avec son équipier, qui l’avait repassé dans le premier tour. Il reconnaît cependant avoir trop attaqué derrière l’autre Ferrari.

"J’ai pris un bon départ et je me suis battu avec Max au virage 3, puis encore au virage 3 avec Charles plus tard dans la course" se remémore l’Espagnol. "C’était bien, c’était amusant comme ça devrait l’être, une belle lutte. Mais j’ai surchauffé mes pneus et j’ai dû ralentir pour pouvoir terminer la course."

Sainz espère désormais pouvoir s’attaquer à Verstappen en course, après les promesses que al F1-75 a montrées lors du Sprint : "Nous verrons, tout d’abord, on doit gagner un peu de rythme car il était très fort en début de course, mais on se rapprochait en fin de course."

"Demain, la course sera longue et l’on aura différents composés, donc tout peut se produire. Le plus important est que nous sommes tous les deux dans la lutte, et l’on fera de notre mieux pour battre Max."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos