Formule 1

Deux défaites, et alors ? Mercedes dispose toujours du ‘package le plus complet’ selon Brawn

Alors que Ferrari et Red Bull ne performent que sur des tracés bien particuliers

Recherche

Par A. Combralier

11 septembre 2019 - 18:11
Deux défaites, et alors ? Mercedes (...)

Comme cela était attendu, Mercedes a relativement peiné face à Ferrari à Spa et Monza. Sur ces deux tracés rapides en effet, la puissance moteur compte plus qu’ailleurs – et à ce jeu-là, la Scuderia dispose d’un avantage certain depuis le début de saison.

« Pour Mercedes, ce colosse de l’ère hybride, ne pas avoir un pilote sur la première marche du podium pendant deux courses d’affilée est rare » a souligné Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, dans sa chronique d’après-course.

« Mais après une première moitié de saison aussi dominatrice, c’est comme si l’enchaînement Spa-Monza était conçu pour mettre l’équipe dans une situation difficile. »

Comme le rappelle Ross Brawn, la situation est loin d’être inquiétante pour Mercedes, qui conserve un avantage sans doute définitif dans les deux championnats.

« Même si Ferrari dispose d’une vitesse de pointe supérieure, qui leur donne l’avantage sur les circuits plus sensibles à la puissance moteur, avec de longues lignes droites, Mercedes a tout de même réussi à placer ses deux pilotes sur le podium, à Spa comme à Monza. »

« De plus, Lewis Hamilton à Spa, et Valtteri Bottas à Monza, ont fini à moins d’une seconde de Charles Leclerc. Cela montre que Mercedes a toujours le meilleur package, le plus complet, et peu de signes annoncent la fin de leur domination cette année. »

« Cependant, si vous prenez les résultats depuis le Grand Prix de France, le classement montre un resserrement prononcé des écarts. Lewis Hamilton mènerait toujours le championnat avec 122 points, mais son avance sur Charles Leclerc, le deuxième, ne serait que de 12 points ; et Max Verstappen, avec 97 points, serait toujours en lutte pour le titre, avec Valtteri Bottas (88 points) et Sebastian Vettel (69) derrière. »

« Red Bull et Ferrari ont fait des progrès substantiels, mais il est vrai que quand une équipe performe, l’autre ne performe pas. Mercedes, dans le même temps, lutte toujours pour la victoire – peu importe les caractéristiques des circuits. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less