Formule 1

’Deux à trois courses’ pour régler les problèmes chez Red Bull ?

C’est le scénario espéré par Max Verstappen

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 mars 2019 - 09:43
'Deux à trois courses' pour régler les (...)

La cinquième place de Max Verstappen lors des qualifications du Grand Prix de Bahreïn n’est que l’arbre qui cache la forêt de problèmes pour Red Bull, dont la voiture est clairement en manque de performance en ce début de saison, la première du partenariat avec Honda.

Sur le circuit de Sakhir, le châssis de la RB15 ne fonctionne pas, si bien que Verstappen a failli se faire battre par la Haas de Kevin Magnussen, qu’il a finalement battu pour 5 millièmes de seconde.

La Red Bull a notamment été vue avec de grosses difficultés en termes de motricité, mais c’est sur l’appui aérodynamique que du travail serait également à abattre, l’aileron avant ne semblant pas répondre aussi bien que prévu. L’équipe autrichienne pourrait revoir intégralement son concept pour se rapprocher de celui de Ferrari.

"Le nôtre est très différent du leur. Peut-être qu’on ne réalise pas encore notre potentiel, mais il y a quelque chose qui ne va pas" admet Verstappen, qui ajoute que son équipe doit rapidement réagir pour ne pas se laisser trop distancer par Ferrari, très forte à Bahreïn, et Mercedes, qui avait écrasé la concurrence lors du premier rendez-vous de la saison, en Australie.

"J’espère que ça ne prendra pas plus de deux ou trois courses" poursuit le Néerlandais, qui refuse en revanche de reporter la moindre critique sur Honda : "Je ne pense pas que nous devrions dire quoi que ce soit sur Honda alors que nous avons des problèmes d’équilibre."

Red Bull

expand_less