Des têtes vont-elles tomber chez Ferrari pendant l’été ?

Déjà des rumeurs dans le paddock après la course d’hier

Recherche

Par Franck Drui

1er août 2022 - 12:03
Des têtes vont-elles tomber chez (...)

Pourquoi Mattia Binotto s’est-il éclipsé pendant le Grand Prix de Hongrie du muret des stands, une fois que le camouflet stratégique pour la Scuderia est devenu clair ?

Plusieurs sources affirment qu’il a reçu un coup de fil des grands patrons de Ferrari, John Elkann et Piero Ferrari, en plein milieu de la course.

On peut maintenant se demander si quelques têtes de Ferrari pourraient tomber pendant la pause du mois d’août de la Formule 1 à la suite d’une autre erreur claire de stratégie, même si la performance dans la fraicheur de la course a aussi eu un impact manifeste sur la compétitivité de la F1-75.

Mattia Binotto pourrait-il se voir remercier ainsi, en pleine saison ? Ou alors les stratèges, à commencer par Inaki Rueda, seraient priés d’aller voir ailleurs ? Il n’y a évidemment pas de réponse directe mais l’Italien tenait à protéger son personnel.

"Utiliser le pneu dur n’était clairement pas la bonne décision. Mais nous avions la bonne stratégie en France, ainsi qu’en Autriche, donc nous avons généralement raison. Parfois, nous faisons des erreurs, mais d’autres en font aussi."

"Non seulement Inaki, mais toute l’équipe est formidable et je les soutiens pleinement. Je pense que lorsque nos adversaires font des erreurs, cela n’attire pas autant l’attention. Je soutiens donc tout le monde, totalement, dans l’équipe pour avoir fait un excellent travail sur le fil du rasoir."

Cependant, alors que le pneu dur ressemblait à un choix bizarre pour beaucoup, il apparaît que la stratégie de course de Ferrari avait en fait été déterminée bien plus tôt.

"Ferrari n’avait pas d’autre choix que le pneu dur," estime le patron de Mercedes, Toto Wolff.

"Ils n’avaient plus que des pneus durs et tendres, et il était trop tôt pour mettre Charles sur des tendres. Ferrari a commis l’erreur vendredi en ne gardant pas un jeu de médiums en plus."

A noter que si Ferrari avait écouté Leclerc, le Monégasque n’aurait pas eu besoin de ce train de médiums en plus et serait passé en tendres plus tard.

Le père de Verstappen, Jos, estime aussi qu’il ne faut pas trop blâmer Ferrari.

"Sur le coup, j’aurai fait le même pari que Charles, les durs pour finir la course et tenter de les faire fonctionner. Nos décisions ne sont pas toujours bonnes chez Red Bull, mais oui, nos erreurs sont moins nombreuses. C’est pourquoi nous avons 80 points d’avance."

Selon Ralf Schumacher, le rôle de Binotto en tant que directeur d’équipe pourrait commencer à être remis en question au fil du temps dans le contexte d’erreurs répétées.

"Je vois les emplois de deux personnes en danger. Daniel (Ricciardo) et aussi Mattia. Quand vous avez la possibilité de gagner un championnat du monde avec Ferrari et que vous jetez vos opportunités si négligemment, cela devrait devenir difficile pour vous. Donc je le vois en danger pendant la pause estivale. Il y a trop de petites choses qui ne vont pas et trop de problèmes techniques."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos