Formule 1

Des réglages ‘farfelus et radicaux’ chez Mercedes F1 ? Allison relativise…

Un 2e GP de suite, une bonne opportunité d’apprendre

Recherche

Par Alexandre C.

30 juin 2021 - 10:05
Des réglages ‘farfelus et radicaux’ (...)

Après le Grand Prix de Styrie, Andrew Shovlin, ingénieur de course en chef chez Mercedes, avait confié que si Lewis Hamilton et Valtteri Bottas avaient eu plus de difficultés que les Red Bull, c’était, notamment, en raison de réglages à l’approche « radicale » voire « farfelue »… notamment pour compenser les faiblesses de Mercedes pour gérer les pneus.

Cette expression peu orthodoxe a pu interroger dans le paddock. James Allison, invité de F1 Nation, a alors pu donner quelques détails supplémentaires sur ce choix de réglages, en relativisant le choix des mots de Shovlin.

« C’était probablement juste une expression un peu imagée et colorée de la part de Shovlin. Avec cette approche, la gestion de la voiture sur le plan mécanique a un peu varié. L’aérodynamique était très similaire, la hauteur de caisse aussi. »

« Mais il s’agissait simplement de changer la répartition du roulis entre l’avant et l’arrière. C’était différent de la façon dont nous le faisons normalement, en cherchant un meilleur équilibre entre la performance sur un tour et la performance sur les longs relais. »

« Si nous avons obtenu ce compromis exactement comme nous le souhaitions… cela fait partie de la liste des questions sans réponse que nous aurons l’occasion de compléter, en retournant sur le même circuit un deuxième week-end de course. Nous pensons que c’est plus rapide, mais ce n’est pas sans compromis. Donc s’il y a une meilleure idée à avoir, nous la trouverons. »

En effet James Allison et Mercedes vont donc pouvoir tester de nouveaux réglages ce week-end, de nouveau au Red Bull Ring. Courir deux courses d’affilée sur le même circuit offre une chance unique à cet égard pour voir où Mercedes s’était trompé, et où progresser.

« Je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour une équipe en particulier, mais c’est une chose intéressante pour toutes les équipes - parce que nous n’avons pas l’habitude de répéter une course en revenant en arrière. »

Cependant James Allison ne s’attend pas à trouver absolument toutes les réponses qu’il cherche ce week-end...

« Normalement, vous partez chaque week-end avec un tas de questions sans réponse, qui restent en effet sans réponse parce qu’avec le rythme du week-end, la durée des séances, le nombre de pneus dont vous disposez et les variables qui se déploient au cours du week-end… cela signifie toujours que vous n’êtes pas capable d’obtenir les réponses à toutes ces questions. »

« C’est un moyen comme un autre de revenir en arrière et de rouvrir certaines de ces questions sans réponse et de voir si vous pouvez y répondre. Cela ne signifie pas que c’est quelque chose de positif seulement pour Mercedes, c’est vrai pour toutes les équipes dans les stands. J’imagine que des équipes n’en apprendront pas beaucoup plus que d’autres ce week-end, mais nous nous efforcerons de faire en sorte de bien travailler pour davantage progresser par rapport aux autres. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less