Des F1 trop lentes en 2026 à cause du nouveau moteur hybride ?

Regénérer autant d’énergie sur chaque tour promet un défi

Recherche

Par Franck Drui

29 septembre 2022 - 14:13
Des F1 trop lentes en 2026 à cause (...)

Pat Symonds a minimisé les craintes que la Formule 1 ne devienne trop lente avec la toute nouvelle réglementation moteur votée pour 2026.

Actuellement, seuls 163 chevaux de puissance électrique sont disponibles pour les équipes - mais à partir de 2026, l’objectif est de tripler cela avec 475ch générés du côté hybride.

Sur le papier, c’est tout à fait possible mais une source alerte déjà.

"Générer cette puissance instantanée n’est pas un problème. La maintenir tour après tour, ce sera beaucoup plus difficile en termes de récupération d’énergie. Les F1 seront des escargots, tout comme avec les premiers moteurs hybrides en 2014. Les pilotes devront couper les gaz à mi-chemin dans la ligne droite pour régénérer l’énergie nécessaire," craint déjà cet ingénieur motoriste anonyme qui se confie à Auto Motor und Sport.

Symonds, qui est le directeur technique de la Formule 1, a déclaré que ces craintes étaient "complètement infondées".

"Nous ne nous attendons pas à des pertes sur un tour de qualification, c’est une chose. En course, les temps au tour augmenteront certainement un peu au début mais tout le monde trouvera la solution. La F1 doit rester un laboratoire technique et c’est un défi que les motoristes ont accepté car cela sert directement l’industrie automobile."

Pour l’instant, seule Audi a confirmé son arrivée en 2026, les choses s’assombrissent du côte de Porsche, qui veut un partenaire très solide pour entrer dans cette nouvelle ère. Sans accord avec Red Bull, le projet semble remis en question alors que d’autres constructeurs comme Hyundai et Ford se sont renseignés auprès de la FIA pour une potentielle entrée à partir de 2027.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos