Formule 1

Des EL2 inutiles, des qualifications ‘étranges’ : les pilotes critiquent le nouveau format

Verstappen ne réalisait pas vraiment qu’il avait signé la pole hier

Recherche

Par Alexandre C.

18 juillet 2021 - 09:16
Des EL2 inutiles, des qualifications

Les qualifications sprint ont donc livré leur verdict hier et si les fans sont les premiers concernés par la réforme du format, les pilotes ont bien sûr leur mot à dire.

Du côté de Lewis Hamilton, les impressions sont mitigées. Le pilote Mercedes, confirmant ses propos tenus sur le « camion de célébration » de la F1 après la course sprint, a réaffirmé le fond de sa pensée : il préfère le vendredi et les qualifications au samedi. Et propose donc de concentrer le format du Grand Prix sur deux jours, notamment dans le contexte d’un calendrier général très chargé.

« Le vendredi était agréable, avec une seule session, et l’arrivée directement dans les qualifications. »

« À mon avis, il faut que le week-end se déroule uniquement le samedi et le dimanche. Cela signifie que nous avons une journée entière de moins, 23 jours en fait sur la saison, à conduire ces voitures sur le circuit et, évidemment, ce sera mieux en termes d’écologie. »

Lewis Hamilton disait craindre une procession avant les premières qualifications sprint, mais finalement, les premiers tours furent très animés... même si le pilote Mercedes regrette la disparition du volet stratégique des arrêts aux stands.

« La course... c’est tellement difficile pour nous de dépasser et malheureusement, ces voitures ont besoin d’arrêts aux stands et de stratégie pour les aider à se mettre parfois en place, sinon c’est tellement difficile de s’approcher. Nous avons un pneu arrière différent ce week-end mais nous avons les pressions les plus élevées que nous ayons jamais eues. Donc le cloquage est un problème et de même la dégradation thermique. »

« Red Bull a fait du bon travail, et je pense que les fans ont apprécié de ce que nous avons vu sur le tour de parade. C’est toujours agréable de faire plus de courses, c’est sûr. C’est presque comme s’ils devaient juste faire la course de sprint le dimanche et la course ensuite, parce qu’il va y avoir beaucoup d’attente pour les gens demain. »

Max Verstappen a une autre critique à formuler et ce même s’il a signé la " pole " du samedi : supprimer des EL2 qu’il trouve inutiles le samedi matin.

« Le vendredi n’a pas été plus agréable parce que les qualifications sont là où vous devriez obtenir la pole position. »

« Après la course on vous dit ’Yeah, great job, pole position’, c’est comme... J’ai fait un tiers de la distance de la course et entendre ’tu as la pole position pour demain’ est un peu étrange. »

De son côté Valtteri Bottas pense pareil que son coéquipier : il a préféré le vendredi au samedi.

« Si je devais choisir ce que j’ai le plus apprécié, je dirais le vendredi. J’aime vraiment les qualifications et ce sentiment de pousser la voiture à la limite sur un seul tour, évidemment c’était une bonne chose à essayer, pour avoir un autre départ. Mais c’est toujours aussi amusant de courir avec ces voitures contre les meilleurs pilotes et sur cette piste incroyable devant tous les fans. C’est agréable, mais j’ai déjà hâte d’être à l’épreuve principale. »

Pérez, un déçu logique

Enfin peut-être sans surprise, le grand perdant des qualifications sprint, Sergio Pérez, est celui qui regrette le plus ce nouveau format. Lui aussi pointe l’inutilité des EL2 le samedi matin...

« Le format est très différent. Nous devons attendre et voir. Cela a été fait pour les fans, donc il faut voir si cela a plus de répercussions pour eux ou pas. Mais de mon côté, le format est trop différent de celui de la pratique. C’est un peu une perte de temps. Cela n’a pas beaucoup de sens, ces EL2, tels qu’ils sont sans pouvoir travailler surlesréglages. C’est quelque chose que les pilotes et les équipes considèrent comme un peu inutile. Ce n’est pas comme si vous pouviez préparer quoi que ce soit à partir de ce moment-là - vous ne pouvez pas vous préparer pour le sprint, et vous ne pouvez pas préparer grand chose pour la course. C’est quelque chose qui peut être amélioré. »

« Que l’on fasse de vrais EL2 et qu’au lieu d’attendre si longtemps pendant la journée, on fasse peut-être des essais libres, puis des qualifications, puis directement le sprint, ou autre chose. Le format est tellement différent. En tant que pilote, vous traînez sans rien faire pendant un certain temps. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less