Des EL2 allongés à Suzuka et Austin pour les tests des Pirelli 2023

La F1 trouve des solutions pour tester les gommes à moindre coût

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er septembre 2022 - 15:36
Des EL2 allongés à Suzuka et Austin (...)

Pirelli a prévu de faire tester les prototypes de pneumatiques 2023 aux équipes lors des week-ends de Grand Prix au Japon et aux Etats-Unis. L’objectif du manufacturier est toujours d’avoir des gommes plus performantes à l’avant pour limiter le sous-virage des monoplaces actuelles.

Mais pour permettre aux teams de tester ces pneus hors de l’Europe et sans compliquer la suite de la saison, Pirelli a convenu d’un accord avec la F1, la FIA et les teams. Ainsi, la deuxième séance d’essais libres du week-end sera étendue à Suzuka comme à Austin, comme l’a confirmé Mario Isola, le directeur de Pirelli F1.

"Les EL2 dureront 90 minutes, et non 60 minutes, donc nous avons un peu plus de flexibilité" a révélé Isola. "En termes de fonctionnement, ce sera très similaire à des EL2 normaux pour eux. Je pense qu’avec le plan actuel, nous avons une bonne solution pour le moment."

"Évidemment, c’est la première fois, donc nous devons vérifier si ça fonctionne ou pas. Mais l’idée est de garder tous ces types d’essais disponibles à l’avenir. Ainsi, pendant la saison européenne, après quelques courses, mardi, mercredi, nous pourrons utiliser certaines équipes disponibles pour des tests de pneus appropriés."

Isola est toutefois frustré de ne pas trouver de solution idéale pour tester les futures gommes. Cette idée est arrangeante sur le plan logistique, mais d’autres soucis viennent se greffer : "Il est clair que nous devons aussi parler du kilométrage de l’unité de puissance. Nous ne pouvons pas augmenter le kilométrage de l’unité de puissance par rapport à leurs usines et ainsi de suite"

"C’est compliqué, parce que chaque fois que vous trouvez la solution, vous trouverez aussi des problèmes dans la solution. L’idée d’utiliser les EL2 est une bonne idée, vous n’obligez pas les équipes à changer d’endroit, vous ne les obligez pas à rester plus longtemps, comme le mardi, le mercredi sur le circuit."

"Mais ensuite, vous devez utiliser la même voiture qu’ils utilisent pour le reste du week-end, avec le même moteur, donc le kilométrage est un problème. Chaque fois que nous avons une idée, il faut en discuter pendant des semaines pour trouver une solution finale qui fonctionne."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos