Formule 1

Des débuts en F1 sans cesse repoussés : Latifi confie sa frustration

Il estime que Williams avait réalisé de bons essais hivernaux

Recherche

Par A. Combralier

17 avril 2020 - 17:39
Des débuts en F1 sans cesse repoussés :

Nicholas Latifi est passé à quelques heures de faire ses débuts officiels en tant que pilote titulaire… mais les EL1 de Melbourne furent finalement annulés à la dernière minute.

Le pilote canadien, aujourd’hui confiné chez lui à Toronto, a confié sa frustration mais il dit aussi comprendre la situation, qu’il compte mettre à profit pour affûter, comme le reste du paddock, sa forme physique.

« Ce fut une grande déception car j’avais beaucoup travaillé pendant l’hiver avec mes coaches, avec l’équipe et dans le simulateur. »

« Nous avions également fait un bon test d’avant-saison à Barcelone et tout le monde était prêt à commencer la saison. »

« Lorsque j’ai réalisé que je n’avais pas besoin d’aller sur la piste ce jour-là, l’attention s’est tournée tout de suite vers l’organisation de notre voyage du retour, afin que ma famille et moi puissions rentrer au Canada. »

Que fait alors Nicholas Latifi durant cette période de confinement ? Il prend des nouvelles de ses mécaniciens bien sûr, mais aussi passe du temps à la gym pour être le plus préparé possible pour le début de la saison, que ce soit fin juin ou après…

« Il est important de se serrer les coudes et de se soutenir mutuellement lors d’un événement comme celui-ci. J’ai également partagé quelques messages avec mon ingénieur, mais la plupart d’entre eux ne sont pas liés à la course. »

« Je continue comme si j’étais dans une pré-saison prolongée. Je m’entraîne pour une course qui va avoir lieu, mais nous ne savons pas quand ce sera. Nous attendons tous de plus amples informations sur la saison, et les perspectives changent de semaine en semaine. Une chose est sûre, c’est que les deux prochaines semaines seront plutôt calmes à cause de la fermeture. »

« Le plus important pour moi en ce moment est de m’assurer que je ne gaspille pas le temps supplémentaire qui m’a été accordé de manière inattendue. Je vois cette pause comme une opportunité de travailler sur des choses et de rester vigilant. Je ne considère pas tout cela comme un congé prolongé, c’est sûr ! Ce serait bien d’avoir un objectif, une date de début de la saison, parce que je m’entraîne à l’aveuglette en ce moment. Mais je comprends évidemment que ce n’est pas possible. »

Nicholas Latifi, pour tuer le temps, s’est également mis au sim racing, et a même participé à un des « Virtual Grand Prix » officiels organisés par la F1. Sa première performance fut honorable, puisqu’il finit tout juste dans les points, à la 10e place, sans avoir une grande expérience.

« Je n’ai pas d’expérience dans le domaine dans le sim racing. Ces courses virtuelles ont été les premières courses en ligne que j’ai jamais faites. J’ai un simulateur installé à la maison, mais je ne l’ai jamais utilisée de façon intensive. Mais depuis que je suis enfermé chez moi, c’est une bonne excuse pour peaufiner et essayer d’améliorer mes réglages. J’ai l’intention de l’utiliser beaucoup plus en attendant le début de la saison. »

« Il y a certainement des avantages, car je considère cette phase de confinement comme une pré-saison prolongée. Bien que je sois bloqué à un endroit, j’ai la chance d’avoir une installation de sim racing à la maison et une salle de gym chez mes parents. Cela m’a permis de me remettre en mode d’entraînement d’avant-saison pour que je me sente en forme et mentalement affûté, pour le moment où nous reprendrons la compétition. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less