Formule 1

Dernier GP rythmé pour Russell, brouillon pour Kubica

Russell aurait fini devant Stroll même sans abandon de la Racing Point

Recherche

Par A. Combralier

1er décembre 2019 - 18:01
Dernier GP rythmé pour Russell, (...)

Sans surprise, Williams n’était pas compétitive en course, ce dimanche à Abu Dhabi. George Russell, 17e, a tout de même réussi à finir devant la Toro Rosso de Pierre Gasly… qui avait bien sûr vu sa course compromise après un accrochage, au premier tour, avec Lance Stroll.

« C’était une course amusante mais difficile, le rythme était relativement bon » contente le rookie.

« Je n’ai pas pris un bon départ, et quelques pilotes m’ont dépassé. Après l’arrêt, le rythme était solide pour nous. J’ai été heureux de cette deuxième partie de course. »

« C’est la fin de ma première saison complète en F1. Wow ! Ce ne fut pas la plus facile, mais je l’ai absolument adorée. J’ai eu de bons et de mauvais jours, mais j’ai tout donné, et chaque expérience m’a rendu plus fort. Merci pour tout le soutien, cela signifie beaucoup. »

De son côté, Robert Kubica, même s’il a un temps évolué devant son coéquipier, a connu un dernier Grand Prix en F1 à l’image des précédents… en plus corseté !

« Ce fut une année difficile et aujourd’hui n’était un jour facile, mais au moins, nous avons eu de bonnes batailles. Au premier tour avec George, nous nous sommes touchés au virage 5 et ensuite, avec Antonio Giovinazzi, nous nous sommes touchés de manière assez importante. J’ai endommagé le côté avant-droit du fond plat, d’une manière importante, donc les 35 derniers tours furent très difficiles. »

« Ce ne fut pas la plus facile des saisons, mais au moins nous avons essayé de tout donner, nous n’avons pas abandonné » conclut Robert Kubica, qui oublie tout de même l’abandon volontaire de Sotchi.

Dave Robson, l’ingénieur de course en chef chez Williams, est revenu sur la bataille, au premier tour, entre ses deux pilotes…

« George a été ambitieux au premier tour, et a causé quelques dégâts à la voiture de Robert, ce qui a endommagé son rythme pour le reste de la course. »

« Nous avons, de nouveau, permis à nos deux pilotes de courir après les arrêts aux stands, et, aidé par le DRS, George a pu se défaire de Robert et ensuite s’en éloigner, puisque la voiture de Robert était endommagée. »

« George a ensuite bénéficié d’un très bon relais en tendres. Son rythme, et sa faible dégradation des pneus, l’ont aidé à chasser Lance Stroll, et il l’aurait facilement dépassé même si la Racing Point n’avait finalement pas abandonné. »

« Le rythme de Robert fut grandement affecté par la collision avec Antonio Giovinazzi, qui a causé des dégâts étendus à son fond plat et ses déflecteurs. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less