Dépassement de budget : Russell et Leclerc veulent ’des sanctions’

Des punitions nécessaires, quelles qu’elles soient

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 octobre 2022 - 09:13
Dépassement de budget : Russell et (...)

Le sujet du plafond budgétaire est encore parmi toutes les discussions ce week-end à Suzuka, alors que l’on attend lundi la publication des rapports financiers des équipes par la FIA. Pour George Russell, il est important que la fédération et son président, Mohammed Ben Sulayem, soient intransigeants.

"Il n’est pas de mon devoir de plonger dans ces détails et je vais juste attendre de voir quels sont les résultats lundi" a déclaré le pilote Mercedes F1. "Mais je sais juste d’après notre expérience au sein de Mercedes, à quel point il est difficile de rester dans ce plafond budgétaire."

"Nous pourrions apporter plus de performance si nous avions plus d’argent à dépenser, c’est aussi simple que cela. Je fais confiance à Mohammed et à la FIA pour infliger une sanction appropriée à quiconque sera reconnu coupable des accusations portées contre lui."

Une sanction budgétaire semble le minimum pour Russell : "Cela devrait être assez simple et on pourrait s’attendre à ce que le montant qui a été dépassé soit le montant qui sera retiré du budget de l’année prochaine, et probablement un peu plus en plus de cela, comme une punition. Mais nous allons attendre de voir."

Charles Leclerc rejoint le Britannique et juge que tout dépassement devra être sanctionné : "De notre côté, bien sûr, si nous avions plus à dépenser, nous irions plus vite sur la piste. Donc s’il y a une équipe reconnue coupable de cela, elle doit être punie."

En revanche, le pilote Ferrari se garde bien de proposer des sanctions, insistant seulement sur le fait qu’il doit y en avoir : "Alors quelle est la punition ? Ce n’est pas moi qui décide, mais c’est sûr qu’elle doit être punie."

Mercedes F1

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos